Devil Angel
Connectez vous et accédez à tout notre contenue Smile
Ce forum peut avoir du contenu qui pourrait choquer les personnes non averti.

Qui sont la Déesse et le Dieu ?

Aller en bas

Qui sont la Déesse et le Dieu ?

Message par Invité le Mar 2 Juil - 16:04

Coucou voici un extrait du grimoire que je suis en train d'écrire ,je me dis que cela pourrait intéresser des personnes Wink 



Extrait du vieux Grimoire Universel

Ils ont été connus sous tant de nom qu’on les a appelés les Innommés. Ils revêtent exactement l’apparence que nous voulons leur donner, car ils constituent l’ensemble des déités qui ont toujours existé. La déesse et le Dieu sont tout puissants, car ils sont les créateurs de toute existence manifestée. Il nous est possible d’entrer en contact et de communiquer avec eux parce qu’une partie de nous vit en eux et qu’ils vivent en nous.


La Déesse et le Dieu sont égaux : aucun n’est supérieur à l’autre ou plus digne de respect. Bien que certains pratiquants centrent leurs rituels sur la déesse et semble oublier complètement le Dieu, il faut y voir une réaction contre l’asphyxie provoquée par les siècles de religion patriarcale et d’occultation de l’aspect féminine de la divinité. Cependant, une religion fondée entièrement sur l’énergie féminine est aussi déséquilibrée et anormale que celle totalement centrée sur le masculin.
L’idéal consiste à équilibrer parfaitement les deux. La Déesse et le Dieu sont égaux et complémentaires.



 Qui sont la Déesse et le Dieu ?


La Déesse :
La Déesse est la mère universelle, source de fertilité, d’infinie sagesse et de tendres caresses.

Dans la wicca, elle revêt souvent 3 aspects différents : la jeune fille, la mère et la vieille mégère, symbolisée par la lune croissante, la pleine lune et la lune décroissante.

Elle est à la fois le champ non labouré, la moisson et la terre endormie sous le gel, elle enfante l’abondance.

La vie est un présent de la Déesse, un prêt consentit sous promesse de mort.

La mort n’est pas l’oubli, les ténèbres, mais le repos succédant au labeur de l’existence matérielle, l’existence humaine entre les incarnations.

Puisque la Déesse est la nature, la nature entière, elle est à la fois tentatrice et mégère, tornade et ondée printanière, berceau et tombeau.

Même si elle possède deux natures, les pratiquants la vénèrent en tant que dispensatrice de fertilité, d’amour, d’abondance, bien qu’ils reconnaissent également son côté sombre.

Nous la voyons dans la lune, dans la mer insondable et mouvante, dans les pousses vertes du début de printemps, elle est l’amour et la fertilité incarnés.

Nous connaissons la Déesse sous les noms de Mère des Cieux, Mère des Dieux qui ont créé les dieux, Source Divine, Matrice Universelle, Grande Mère, et d’innombrables autres titres.

La magie utilise plusieurs symboles pour lui rendre hommage, tels que le chaudron, la coupe, la bipenne, le pentagramme, le miroir, le collier, le coquillage, la perle, l’argent, l’émeraude…

Comme elle règne sur la terre, la mer et la lune, ses créatures sont nombreuses et variées.

Mentionnons entre autres le lapin, l’ours, le hibou, le chat, le chien, la chauve-souris, l’oie, la vache, le dauphin, le lion, le cheval, le troglodyte, le scorpion, l’araignée et l’abeille, qui sont tous consacrés à la Déesse.

La Déesse a été représentée comme chasseresse courant avec ses chiens, déité céleste traversant le ciel à grand pas et laissant derrière elle une traînée de poussière d’étoiles, la Mère éternelle portant l’enfant, la tisserande de nos vies et de nos morts, une vielle marchant sur la lune décroissante à la recherche des faibles et des désespérés, et sous plusieurs autres formes.

Mais peu importe comment nous l’imaginons, elle est omniprésente, immuable et éternelle.



 Le Dieu
Le Dieu a été vénéré depuis la nuit des temps, il n’est pas le Dieu sévère et tout puissant du christianisme et judaïsme, ni simplement l’époux de la Déesse.

Dieu ou Déesse, ils sont égaux et ne font qu’un.

Nous voyons le Dieu dans le soleil qui brille ardemment au-dessus de nos têtes pendant le jour et dont le cycle des levers et des couchers gouverne nos vies.

Sans le soleil, l’existence serait impossible, il a donc été vénéré en tant que source de toute vie, faisant jaillir la vie de la graine endormie et reverdir la terre après la froideur et les neiges de l’hiver.

Le Dieu est aussi le gardien des animaux sauvages, sous le nom de Dieu Cornu, il est parfois représenté avec des cornes sur la tête symbolisant le lien qui l’unit à ses bêtes.

A une époque antérieure, on considérait que la chasse faisait partie des activités qui relevaient de Dieu, alors que la domestication des animaux était perçue comme étant le ressort de la Déesse.

Les forêts vierges, les déserts brûlants et les hautes montagnes sont le domaine du Dieu, puisque les étoiles sont tout simplement des soleils éloignés, nous considérons parfois qu’elles relèvent du Dieu.

Le cycle annuel de l’éclosion, de la maturité et que la moisson a été longtemps associé au soleil, d’où les fêtes solaires encore célébrées de nos jours par les pratiquants de la magie.

Le Dieu est la moisson venue à maturité, le vin enivrant extrait des raisins, les épis d’or ondulant dans un champ désert, les pommes brillantes suspendues aux rameaux verts.

Avec la Déesse, il régit et célèbre le sexe, le (la) sorcier (ère) ne fuit pas le sexe et n’en parle pas à voix basse.

Sans non plus tomber dans l’excès qui pourrait nuire a autrui, comme le viol ou attouchement qui pourrait déplaire a son partenaire, le sexe fait partie de la nature et est accepté comme tel.

Elle le tient pour sacré, puisqu’il procure du plaisir, qu’il détourne la conscience du quotidien et permet à notre espèce de se perpétuer, le Dieu nous imprègnent intensément de la pulsion qui garantit l’avenir biologique de notre espèce.

L’épée, les cornes, la lance, le cierge, l’or, le cuivre, le diamant, la faucille, la flèche, la baguette magique, le trident, le couteau comptent au nombre des symboles souvent utilisés pour décrire ou vénéré le Dieu.

Parmi les créatures consacrées au Dieu, mentionnons entre autres le taureau, le chien, le serpent, le poisson, le cerf, le dragon, le loup, le sanglier, l’aigle, le faucon, le requin, le lézard.

Au temps jadis, le Dieu était le Ciel Père et la Déesse la Terre Mère.

Le Dieu du ciel, de la pluie et de l’éclair est descendu vers la Déesse et s’est uni à elle, ensemençant la terre, célébrant la fertilité.

De nos jours, les déités de la sorcellerie (ou wicca) sont toujours intimement associées à la fertilité, mais tous les aspects de l’existence humaine peuvent être rattachés à la Déesse et au Dieu.

Nous pouvons les invoquer afin qu’ils nous protègent, nous aident a faire le tri de toutes les vicissitudes de notre existence et qu’ils répandent la joie dans nos vies ou la spiritualité est souvent absente.

Nous encourageons le (la) sorcier (ère) a pratiquer la sorcellerie comme une religion, un art de vivre et non comme un but pour assouvir tous ses désirs et fantasmes.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Qui sont la Déesse et le Dieu ?

Message par Crystal le Lun 8 Juil - 21:37

Ou as tu eu c'est information ?
Est qu'est ce qui te fait pensé que le dieu et la déesse sont de force égale et qu'il n'y en as pas un qui est plus fort que l'autre ?

Personnellement je pense qu'il n'y as qu'un seul est unique créateur et que c'est a la fois une femme et un homme, car il est tous, et rien a la fois.
Si il était de force égale alors sa voudrais dire qu'il sont 2 univers dans un seul et cette options n'est pas viable.

Un seul est unique créateur qui est les 2 pour créer tous sa, puis sa femme qui et presque égale a lui mais plus faible quand même pour permettre a l'univers d'exister.
Un dieu qui crée et une déesse qui gère le tous ...

Crystal
Membre très actif
Membre très actif

Féminin Vierge Chèvre
Messages : 96
Date de naissance : 24/08/1991
Date d'inscription : 16/11/2010
Age : 26
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum