Devil Angel
Connectez vous et accédez à tout notre contenue Smile
Ce forum peut avoir du contenu qui pourrait choquer les personnes non averti.

La magie au japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

11102009

Message 

La magie au japon





La magie au japon





Il était dit autrefois que les prêtres ésotériques, appelés horiki, invoquaient une magie puissante pouvant guérir des maladies, tuer une personne par la malédiction, voir l'avenir, effrayer des monstres comme les oni grâce au pouvoir de Bouddha. Une secte du nom des "Esotériques" ou mykkyo, possédait deux temples principaux. Leurs prêtres enseignaient le plus souvent dans les montagnes, pratiquaient la magie (l'horiki) et les arts martiaux.

Note :

Au Japon, ces deux expressions de la connaissance étaient parties intégrante du Taoïsme, du Shintoïsme et du Bouddhisme. Dans ce dernier système, la doctrine exotérique était plutôt l'expression des six sectes bouddhistes de Nara (bouddhisme Hinayana teinté de Mahayana), alors que l'ésotérisme était représenté par deux écoles : le Tendai shû et surtout le Shingon shû considéré au Japon comme le véhicule tantrique le plus élevé et le plus pur qui soit. Son ésotérisme est appelé en japonais Mikkyo, et c'est ce Mikkyo qui a été introduit dans les techniques mentales et spirituelles du Budo. D'une manière générale,
ce qui est exotérique est considéré comme théorique (kengyo) et ce qui est ésotérique (mikkyo) en est l'application pratique.


Les esprits


La religion des anciennes populations du Japon reste encore relativement méconnue. Néanmoins, l'introduction du taoïsme et du confucianisme chinois se mêla à la mythologie japonaise. Cette alliance de croyances donna naissances au Shinto, la "voie des dieux". Le shintoïsme demeure la plus vieille religion japonaise. La nature - dont les forces sont vénérées - est sont temple.

Tous ses éléments (rivières, rochers, arbres, oiseaux, animaux, plantes etc.) étaient habités par des esprits, les kamis. Un défunt devenait kami et pouvait
temporairement les habiter. Au Japon, tout est objet de respect et de vénération.

Il y aurait huit cent millions de kami au Japon, qui a pour surnom Shinkoku "le pays des divinités". Par ses prières, le croyant s'efforce d'attirer leurs bienveillance et d'éloigner les démons "Onis".

Les démons


A l'origine, une déité pouvait être à la fois bonne et mauvaise; la notion de force maléfique fut introduite plus tardivement au Japon.

Issus des théories chinoises et indiennes, les onis conduisaient le pécheur dans un char de feu devant l'Emma-hôô, le dieu des Enfers. Les gakis sont énormes, ils sont éternellement tourmentés par la faim et la soif.

D'autres démons peuvent prendre forme d'un objet ou d'un être vivant.
Les "invisibles" chantent, parlent ou sifflent; ils ont la faculté de s'emparer de l'âme d'un défunt pour apparaitre sous sa forme physique.

Certains onis sont responsables d'épidémies et de maladies.

Des femmes violemment minées par la jalousie et dans un état de profonde détresse se seraient même transformées en onis.

De nombreux démons sont coupables du mal, il leur arrive même de posséder les humains, ce qui les oblige aux exorcismes.

Le Shintoïsme

Pour les addeptes du shinto, le premier geste à accomplir est la purification symbolique: ils se lavent les mains et se rincent la bouche avec l'eau du bassin des ablutions. L'agitation de la cloche chasse les mauvais esprits. Ils jettent ensuite leurs offrandes dans un "offertoire".

Avant de formuler leur voeu, les Japonais font sonner une cloche, puis claquent leurs mains l'un contre l'autre pour signaler leur présence aux divinités.

Les prières sont courtes, adressées à la divinité qui convient, et formulées selon les préoccupations de chacun: attirer sa bienveillance, protéger le bon déroulement d'un événement (examen, mariage, naissance, ouverture d'un commerce, etc), voire remercier la déité pour avoir exaucé un voeu.

Le prêtre se charge des rituels pour défendre des mauvais esprits un sac de voyage, une maison, un ordinateur, une voiture, un téléphone, etc.

Pour les Japonais, tout ce qui existe a un esprit.

Le Bouddhisme

Contesté parce qu'il introduisait la culture chinoise au Japon, le bouddhisme a
pourtant apporté une nouvelle évolution spirituelle aux Japonais: sa notion du cycle de mort et de renaissance, insignifiance du matériel et du temporel, ainsi que la promesse de la grâce divine.

Le Taoïsme

Le Taoïsme -au Japon- est un héritage fusionnel des religions de la Chine ancienne, du Bouddhisme de l'Inde, et de la philosophie de Lao Zi et Shuang Zi.

Pas vraiment considéré au Japon, il a quand même influencé les Japonais pour ce qui est de la divination, de l'alchimie, de la philosophie et de la méditation. Certains Japonais médiévaux croyaient pourtant en l'immortalité qui pouvait être obtenue par la pratique du Tao.

Si la mentalité japonaise ne correspond pas à ces pratiques, le philosophe chinois, Confucius, est cependant très estimé.

L'Onmyo

L'Onmyo était jadis une philosophie basée sur la magie, l'astrologie orientale et la religion taoïste mystique

Le Mikkyo

Le Mykkyo est un ensemble de coutumes ésotériques destinées à fortifier l'esprit. Les rituels sont multiples, on récite des mandalas, on médite

... En général, la méditation se pratique dans une posture stable, avec
une respiration lente et profonde permettant de purifier progressivement son coeur et en prenant conscience de la luminosité de son propre esprit.

Par exemple, les méditations Ajikan et Gatchirinkan se font à partir de la concentration sur l'image d'une petite lune blanche d'environ trente huit centimètres de diamètre, peinte sur un fond noir.


Les animaux magiques

les animaux surnaturels de la tradition japonaise, espiègles ou malfaisants, sont directement issue de la croyance animiste des kamis.

Des animaux magiques ou des esprits irrités peuvent prendre possession d'un
individu qui tombe alors malade. Des renards surnaturels, manœuvrés par les sorciers, étaient encore tenus pour responsables, dans les années soixante, de presque tous les maux frappant les villageois; le temple de Taikyuji demeurait le centre d'exorcisme traitant les personnes possédées par des renards.

Des chamans entraient en transe pour voyager dans le monde des esprits, communiquez avec eux, et en revenait avec des pouvoirs de guérison et de clairvoyance.

Certains se faisaient même incorporer par eux.
avatar
Ghost-Spirit
Fondateur
Fondateur

Féminin Bélier Rat
Messages : 747
Date de naissance : 17/04/1984
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 33
Localisation : Entre ici et le paradis.......

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

La magie au japon :: Commentaires

Aucun commentaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum