Devil Angel
Connectez vous et accédez à tout notre contenue Smile
Ce forum peut avoir du contenu qui pourrait choquer les personnes non averti.

Le satanisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

23102009

Message 

Le satanisme




Le satanisme




Il faut savoir qu’il y a deux sortes de satanisme;
Le satanisme ‘‘LaVeyen’’ et le satanisme ‘‘Théiste’’.

Quelles sont les différences entre les deux ? :

-Le satanisme LaVeyen:

est une philosophie qui se distingue du culte de satan. Cette philosophie a été développée par Anton Szandor LaVey (il a exercé plusieur métier tel que: dompeur de lion, photographe sur scéne de crime, hypnotiseur et psychologue) , qui est l’un des premiers à prôner la totale liberté des hommes de ne pas suivre les dogmes religieux ni de vénérer aucune divinité et d'être leur propre dieu. Il est assimilable à une religion de l'individualisme.

La Bible Satanique d' Anton Szandor LaVey, publiée en 1966, est l'acte de naissance de la philosophie et religion sataniste Laveysienne. LaVey avait fondé trois ans auparavant l’Église de Satan à San Francisco, dans un acte symbolique pour rassembler des individus liés par le mythe du Prince des Ténèbres. Car il s’agit bien de la symbolique du mythe de Satan sur lequel le Satanisme moderne fonde sa philosophie : il n'y a ici nulle croyance en une déité nommée Satan. Bien que le terme de religion soit employé, il faut en préciser le sens.

Le Satanisme moderne place le sentiment de divinité en soi-même, cultive l’ego, Satan étant l’incarnation des instincts charnels de l’Homme et l‘affirmation de sa volonté. LaVey puise son inspiration de Darwin, Jung, Reich et de la philosophie objectiviste d’Ayn Rand. LaVey a aussi puisé son inspiration chez Nietzsche, mais il convient de signaler ici ‘‘son incompréhension totale’’ ou tout du moins ‘‘le fossé’’ entre les écrits de LaVey et ceux de Nietzsche, lequel fustige au travers de la formule "Ni Dieux Ni maîtres" l'interprétation que LaVey en fera. Ce point n'est bien entendu qu'un exemple, et tout lecteur attentif de Nietzsche constatera que LaVey est, pour le dire en termes nietzschéens ‘‘Antipodétique’’ à sa pensée.

‘‘Le satanisme est la seule religion qui pousse à encourager et à mettre en valeur ses préférences individuelles, aussi longtemps que ces besoins sont communément admis. Ainsi, cette religion personnelle et indélébile (l'image) s'intègrent dans un parfait cadre. C'est une célébration de l'individualité sans hypocrisie, de la solidarité sans pitié, de la subjectivité objective.’’ Anton Szandor LaVey

LaVey a une idée précise, née de son observation des comportements humains, de la philosophie de vie qu’il veut édicter. Il récupère notamment dans un livre oublié Might is Right de Ragnar Redbeard des éléments pour Le Livre de Satan.

La pensée darwiniste (brutalisée) et anti-religieuse de Redbeard convient parfaitement au point de vue satanique; cependant LaVey en expurge toutes les notions raciales propres à Redbeard et à son époque. Le Satanisme moderne base son élitisme sur l’intelligence et non pas sur une prétendue race supérieure. Il signifie une adhésion au principe que toutes nos convictions, nos buts, nos valeurs, nos désirs et nos actions devraient être fondés sur, dérivés de, choisis et validés par un processus rationnel aussi précis et scrupuleux qu’il nous soit possible, en stricte application des lois de la logique.

Il signifie notre acceptation de la responsabilité de former nos propres jugements et de vivre du travail de notre propre esprit (indépendance). Il signifie que nous ne devrions jamais sacrifier nos opinions aux convictions ou aux désirs irrationnels des autres (intégrité) ; et que nous ne devrions jamais chercher à nous approprier ou à nous octroyer ce que nous ne méritons pas, ou ce qui ne nous revient pas de droit - que ce soit dans le domaine matériel ou spirituel (respect de la propriété individuelle).

Il signifie que nous ne devrions jamais désirer d’effets sans causes, et que l’on ne devrait jamais donner naissance à une cause sans assumer pleinement la responsabilité de ses effets ; que nous ne devrions jamais agir comme un zombie, c’est-à-dire sans connaître nos propres buts et motifs ; que nous ne devrions jamais prendre de décisions, nous forger des convictions ou nous approprier des valeurs hors contexte, c’est-à-dire sans tenir compte de la somme totale et intégrée de nos propres connaissances ; et, par-dessus tout, que nous ne devrions jamais tenter de laisser passer une contradiction.

Il signifie aussi le rejet de toute forme de mysticisme, c’est-à-dire de toute prétention à une source de connaissance surnaturelle et non sensorielle. Il signifie enfin un engagement à user de la raison, non de manière sporadique ou en l’appliquant seulement dans certaines circonstances, ou dans des cas d’urgence, mais comme une façon de vivre permanente. LaVey résume ceci avec pragmatisme dans ses ‘‘onze règles de la Terre’’.

De la même façon que l'homme est un autodidacte dans le domaine matériel, il est un ‘‘ autodidacte dans le domaine spirituel’’. Cela signifie que l’on doit mériter le droit de se considérer soi-même comme notre plus grande valeur en réalisant notre propre perfection morale, c’est-à-dire en refusant d’accepter tout code fondé sur des vertus irrationnelles qui seraient impossibles à mettre en pratique. Il faut s’assurer alors d'user de celles qui le sont, en refusant toute culpabilité imméritée, en ne s’y exposant pas et en corrigeant promptement celle que l’on aurait pu mériter.

Et enfin, par-dessus tout, la perfection morale s’accomplit en refusant de jouer le rôle d’un animal sacrificiel et en refusant toute doctrine qui prêche l’auto-immolation comme une vertu ou un devoir moral.

L’individualisme est au centre du satanisme, un individualisme éclairé où l'ego se réalise pleinement - ‘‘indulgence au lieu d’abstinence’’ disait A S. LaVey, ‘‘mais pas compulsion’’, ajoutait-il. Le satanisme place l’humain comme la seule valeur supérieure, en cela il est un concept anti-théos, mais il se bat aussi contre le structuralisme conservateur de nos sociétés modernes qui étouffe l’essence de chaque homme.

Le satanisme nie l’égalitarisme ‘‘démocratique’’, le qualifiant de mensonge pieux qui permet aux gouvernants de vendre de la liberté ‘‘formelle’’, posant comme acquis l'idée de tous les hommes égaux en valeur. L’égalité n’est pas une loi de la nature, ni en corps ni en esprit. Selon la doctrine sataniste, malgré son degré d’évolution, l’homme reste un animal, et de par ses instincts la loi de la jungle prévaut sur terre, malgré les bonnes manières ‘‘civilisées’’ de l'homo sapiens. La liberté est le bien le plus précieux pour un sataniste, c’est pourquoi ‘‘il est préférable d’être un maître en enfer, qu’un esclave au paradis !’’ (John Milton, Paradise Lost, Livre I, vers 263: "Better to reign in Hell than serve in Heaven!").

Le satanisme moderne se veut une tranchante césure rationnelle avec les tâtonnements occultistes passés, une philosophie de vie où l’humain reprend son trône au divin.


-Le satanisme théiste:


également connu sous le nom de satanisme traditionnel ou spirituel, est le culte de Satan, à la différence du satanisme d'Anton LaVey, qui est une forme d'individualisme et souvent athée. Les praticiens du satanisme théiste soulignent que leur religion est plus ancienne que le satanisme LaVeyen, et reconnaissent des personnes telles que La Voisin.


La messe noire, considérée comme pratiquée par les satanistes théistes historiques
Les satanistes traditionnels croient habituellement au Satan en tant que dieu personnel, bien que certains le voient comme l'imprégnation d'une force naturelle. La plupart des satanistes l'assimilent à Lucifer ou considèrent les caractéristiques attribuées à Lucifer. Ils admettent généralement que Satan a une influence sur leur vie et sur le monde. Comme les disciples du Satanisme LaVeyen, ils peuvent pratiquer des rituels pour s'améliorer, mais à la différence des satanistes LaVeyens, ils prient également.

Les descriptions du satanisme dans l'histoire, souvent associées aux chasse aux sorcières, relèvent du satanisme théiste. L'importance du culte portée à Satan n'est pas connu réellement, d'autant que certaines des confessions de satanisme ont été faites sous la torture. Historiquement, accuser quelqu'un du satanisme était une manière péjorative d'accuser ceux dont les avis différaient de la croyance religieuse ou morale prédominante.

La Joy of Satan est un livre de révélations aussi appelé Al-Jilwah de Yezidi ; d'après certains satanistes des pays arabes, il comporte les paroles de Satan et d'aucuns vont même jusqu'à considérer Melek Taus comme Satan. Cependant ceci peut être basé sur le fait que les musulmans souhaitent porter préjudice à l'encontre des Yezidis.

Paul Tuitean considère quant à lui le satanisme comme « christianisme renversé », d'après ses recherches, et George Battaille précise que les messes noires ont pu naître avant les descriptions qui en ont été faites lors de la chasse aux sorcières.

Bien que John Milton ait été peu susceptible d'avoir été un sataniste théiste, sa poésie épique « paradis perdu » est une inspiration pour le satanisme dans la mesure où William Blake a indiqué que Milton était du côté du diable sans le connaître.. Inspiration pour l'école satanique trouvée au sein de la littérature, Milton, Dante, Marlowe, et Goethe sont, selon Nikolas Schreck, des auteurs à la base du concept moderne de Satan. Son argumentaire se base sur le fait que ces auteurs ont eu accès à la vision de Lucifer, disposaient d'un esprit diabolique et qu'un lustre de lumière noire illuminait leur travaux.

Le satanisme a été abordé dans les divers genres de la littérature populaire, à partir du XVIIIe siècle, en France. On y trouve ainsi des grimoires avec des instructions pour la fabrication d'objets pour former un pacte avec le diable. Le Marquis de Sade décrit comment utiliser (pour les satanistes) les crucifix et autres objets sacrés, et, dans Justine, fait un exposé fictif de la messe noire. Ronald Hayman a décrit chez Sade un besoin de blasphème, réaction et rébellion émotives, cherchant à développer une philosophie plus athée. Au XIXe siècle, Eliphas Levi édite en français les « livres de l'occulte », et produit en 1855 son schéma bien connu de Baphomet qui continue à être employé par une partie des satanistes aujourd'hui.

En 1891, Joris-Karl Huysmans a édité son roman satanique Là-Bas, qui inclut une description détaillée de la messe noire, qu'il a pu avoir illustré suite aux exécutions à Paris de l'époque ; le conte a aussi pu avoir été basé sur les messes effectuées auprès d'Étienne Guibourg. Les citations de la messe noire de Huysmans sont employées dans quelques rituels sataniques à ce jour puisqu'elle est l'une des quelques sources qui prétend décrire les mots utilisés dans une messe noire. Le type de satanisme décrit dans Là-Bas suggère que des prières soient dites au diable, des objets sont volés à l'église catholique, et les actes sexuels sont réalisés avec des objets de culte catholiques et des rituels d'autel, pour produire une variété de satanisme qui élève le diable et dégrade le dieu du christianisme en inversant des rites catholiques.

George Battaille réclame que la description par Huysmans de la messe noire est de manière indiscutable authentique. Les satanistes théistes d'aujourd'hui n'exécutent généralement plus la messe noire. Si la messe semble avoir été abandonnée, ceci peut s'être produit parce que la messe n'est pas une partie du christianisme évangélique moderne (et non à une modification des pratiques en matière de satanisme).

Si des rites du blasphème tels que le blasphème contre le Saint Esprit sont employés, ils le sont souvent seulement par des débutants dans le satanisme, pour les aider à sortir de l'endoctrinement chrétien passé.

Michael Aquino a édité en 1970 le texte d'une messe noire de l'église de Satan, le Missa Solemnis, dans son livre L'église de Satan, et Anton LaVey inclus une différente messe noire de L'église de Satan, dans son 1972 livre, Les Rituels Sataniques. Anton LaVey a spécifiquement dénoncé le culte du diable et l'idée de la prière à Satan.

Le satanisme traditionnel moderne admet les puissances ésotériques, occultes ou magiques, et bien qu'il ne dépende pas des écritures d'Anton LaVey, les écritures de ce dernier sont souvent une inspiration pour les satanistes théistes. Le satanisme théiste implique souvent un engagement religieux plutôt qu'une pratique occulte basée sur le plaisir passager des rituels et la magie. Les praticiens peuvent choisir d'exécuter le pacte diabolique ou rituel d'attachement, dès le début de leur engagement ou après une certaine pratique.


Quelques études des crimes ont également intéressé la perspective théologique de ceux qui commettent le rituel. Cependant, les criminels qui expliquent leurs crimes en se revendiquant satanistes ont été décrits par les sociologues comme étant pseudo-satanistes. Les tentatives de lier le satanisme au crime ont été vus comme une méthode alarmiste tournée à l'encontre des satanistes théistes eux-mêmes.

Les chrétiens peuvent craindre que les satanistes dépensent leur christianisme de blasphème de temps,, mais tandis que certains choisissaient de commencer leur temps en tant que sataniste en exécutant un rituel de renonciation ou un rite de blasphème, de sorte qu'ils puissent se casser de n'importe quel négatif conditionnant ils peuvent avoir des religions précédentes qu'ils ont suivies, et commencer leur vie à nouveau, ceux qui font ainsi peuvent nécessairement ne pas faire à cela une pratique régulière. Les chrétiens peuvent craindre que les satanistes traditionnels puissent essayer malédiction les réunions chrétiennes, et en effet quelques satanistes théistes pratiquent guerre spirituelle pour accomplir la volonté de Satan et pour chercher à limiter la restriction de leur liberté religieuse. Certains peuvent choisir de vivre dehors les mythes et les stéréotypes, mais le christianisme n'est pas toujours l'armature de la référence primaire pour les satanistes théistes. Leur religion peut être basé dessus païen foncé, et occulte traditions.

Des satanistes théistes qui basent leur foi sur des idées chrétiennes au sujet de Satan peuvent désigné sous le nom du "Christians renversé"; par d'autres satanistes, souvent d'une mode péjorative. cependant ceux marqués par certains comme "Christians renversé" peut voir leur concept de Satan comme non dilué ou aseptisé. Ils adorent une interprétation de Satan plus stricte: cela du Satan décrit dans la bible chrétienne. Disciples de Wicca peut considérer comme étant la plupart de satanisme est christianisme renversé, et le chef du église de Satan, Peter Gilmore, considère le culte de diable pour être une hérésie chrétienne. Diane Vera considère le "renversé christianisme" pour être "défaut satanisme" dire cela pour ces adolescents qui vivent dans une culture chrétienne, ou pour les personnes qui sont juste sorties du christianisme, cette forme de satanisme est celui qu'elles arriveraient à toutes seules, avant qu'elles apprennent d'autres idées.

L'Internet a augmenté la conscience de différentes vues parmi des satanistes, et a mené à des groupes plus divers, qui a mené l'église de Satan affirmer leur autorité et légitimité. Mais le satanisme a toujours été une religion pluraliste et décentralisée. Les disciples en dehors du satanisme ont cherché à l'étudier en classant des formes par catégorie de lui selon qu'ils sont théistes ou athées et désigné le culte de Satan sous le nom du satanisme traditionnel ou du satanisme théiste.

C'est généralement une chose nécessaire à être considéré un sataniste théiste que le sataniste acceptent un canon théologique et métaphysique impliquant le sens d'un ou plusieurs Dieu qui sont Satan dans le plus strict, d'Abrahamic, ou un concept de Satan qui incorpore des dieux d'autres religions (habituellement pré-Chrétien), comme Ahriman.

Quelques satanistes théistes croient au Satan en tant que tous, une force remplissant univers. la diversité de différents points de vue dans le satanisme théiste, tout en étant une cause pour des discussions intenses dans la religion, également est souvent vu comme réflexion de Satan, qui encourage l'individualisme. Beaucoup de satanistes théistes croient leur propre concept individualisé basé sur des morceaux de toutes ces vues diverses de Satan, selon leur inclination et les conseils spirituels, plutôt que croient seulement en une interprétation suggérée. Un groupe notable qui s'est considéré comme étant les satanistes traditionnels était Ordre de Neuf Angles. La polémique a signifié que ce groupe ont été mentionnés dans la presse et les livres, car ils ont prétendu pratiquer le sacrifice animal et été d'accord avec le sacrifice humain.

Ils ont également eu une philosophie de droite qui a attiré la notoriété. Des idées politiques semblables sont partagées par la Joy of Satan, qui a mené à quelques démissions à partir du Mouvement Socialiste National quand des membres en avant ont été découverts pour être impliqués de la Joy of Satan, jusqu'au degré des donations des deux organismes quand ces individus ont été impliqués dans le NSM, étant invité à être envoyé à la mêmes adresse et nombre de boîte postale. JoS ont une certaine croyance idiosycratic au sujet des entités spirituelles étant des terrestrials supplémentaires, évaluant le travail de Zecharia Sitchin. Un groupe avec des idées politiques très différentes est des Satanic Reds, dont le satanisme a un élément communiste. cependant ils ne sont pas sataniste théiste de la façon de la croyance au Satan en tant que dieu avec une personnalité, mais croient à le déisme foncé de même que fait Diane Vera, la croyance que Satan est une présence en nature.

La First Church of Satan croient que la philosophie proposée près Anton LaVey lui-même était déisme ou panentheism mais est proposée comme athéisme par les chefs de église de Satan afin de se distancer de ce qu'elles voient comme pseudo-satanistes.

Certains qui identifient pendant que les satanistes vénèrent également d'autres entités, par exemple autre démons. De tels démons peuvent inclure ceux des grimoires tels que Grimorium Verum, ou Goetia, ou entités comme Lillith. Ils peuvent croire que chaque personne a un démon de gardien ou de patron. Le contact avec des démons dans le satanisme théiste est habituellement d'une façon respectueuse, plutôt que les commandant.

Quelques auteurs égalisent la vénération de l'ensemble par Temple of Set le satanisme théiste, toutefois Temple of Set n'identifiez pas en tant que satanists théistes. Ils croient que l'ensemble de déité égyptienne est le vrai seigneur foncé derrière le Satan nommé, duquel Satan est juste une caricature.


L'origine du Satanisme


L'origine actuel du Satanisme moderne est principalement due à Anton Szandor LaVey. En 1966, LaVey déclara l'an 1 de l'ère sataniste. Le 30 avril (Walpurgisnacht) LaVey créa l'Église "Church of Satan", et en 1969, il sortit la premiere Bible Satanique. Nombres d'ouvrages on été publiés par LaVey, dont "The Compleat Witch" (1970), "The Satanic Rituals" (1972) et "The Devil's Notebook" (1972). En 1975, Micheal Aquino disciple de LaVey, décida de quitter "Church of Satan", et de créer sa propre organisation: Temple of Set. Cette nouvelle organisation est aujourd'hui considérée non pas comme sataniste, mais comme para-sataniste.


Le Satanisme


Le véritable satanisme n'a rien à voir avec ce qui touche aux enlèvements d'enfant, à la drogue, aux sacrifices d'êtres humains ou d'animaux au nom de Satan, à la profanation de sépulture ou tout autres actes hystériques. Le satanisme prône le respect et n'est donc pas une religion qui encourage l'irrespect... Les Satanistes sont des hommes et des femmes fatigués des mensonges et croyances insensées qui sont véhiculées par la chrétienté et les autres religions soit disant révélées. Le christianisme, tout comme le Judaïsme et l'Islam, sont malsains : ils ont tué, détourné des ressources, retardé le progrès scientifique et social et continue encore de nos jours avec les moyens modernes : Télé-évangéliste , Activiste anti-IVG qui assassine des médecins, interdiction du port des préservatifs, Kamikaze integriste, etc etc etc.. Il est donc légitime de les combattre activement.

Le satanisme est une ‘‘religion’’ qui prône les plaisirs de la vie et non des rêves spirituels sans but. Les satanistes reconnaissent Satan dans son origine païenne (c'est à dire une force de la nature), comme un principe, ou comme un Dieu, suivant les obédiences. Les Satanistes vivent leurs vies comme il leur plaît. Ils sont libres d'explorer avec enthousiasme les sept péchés capitaux du christianisme. L'origine : Le Satanisme a toujours existé, car il s'agit d'une ‘‘religion’’ qui base sa philosophie sur les lois de la nature. Le Zoroastrisme (religion fondé par le prophète Zarathoustra, sage persan du 17 ème siècle avant JC) est une des bases du satanisme. C’est aussi aux textes de cette religion, que les chrétiens doivent nombre de leurs histoires. Quelques règles sataniques : Profitez de la vie, ne vous abstenez pas.

Faites ce dont vous avez envies, suivez vos instincts. Agissez envers les autres comme ils agissent envers vous. Soyez libre d'engager des activités sexuelles selon vos besoins, quelque soit votre orientation sexuelle Hétéro, Homo, Bisexuel. Toutefois, les relations sexuelles doivent êtres pratiquées entre adultes consentants et dans le respect des désirs de sa/son/ses partenaires. Principes fondamentaux : Le paradis et l'enfer n'existent pas. Il s'agit tout simplement d'une invention des religions soi-disant révélées pour maintenir leurs disciples prêt de leurs temples, et avoir une emprise sur eux grâce à un chantage moral induit par l'enfer. Les rituels qui consistent à tuer des humains ou des animaux, sont interdits. Les vrais satanistes respectent la nature et la vie.

Facteurs à respecter pendant un rituel satanique : Les sources d'énergie utilisée par les Satanistes lors d'un rituel sont les émotions et les sentiments. La canalisation de ces émotions est nécessaire pour effectuer un rituel. Ainsi pour qu'un rituel soit efficace, 5 facteurs sont importants les voici : Le désir Si tu ne désires pas vraiment ce que tu veux obtenir comme résultat, cela ne vaut même pas la peine d'essayer. Le temps La période de la journée est aussi importante, surtout pour les rituels de compassion et de destruction. La nuit et souvent le moment le plus propice, Car lors du sommeil de la personne que l'on veut atteindre, celle-ci est plus réceptive au message extérieur. La direction Concentrer toutes ces énergies dans la même direction est essentielle, surtout dans les rituels de groupe.

Ceci dit, un rituel comptant 20 personnes n'est pas plus efficace qu'un rituel en contenant 10. Tout est question de volonté, et il est parfois gênant d'avoir trop de participant à un rituel, à cause du manque de concentration de certains. C'est pour cette raison, que l'O.G. fonctionnent en cénacle comptabilisant au plus 8 personnes, sauf exception. On réduit ainsi le manque d'attention potentiel lié à des rassemblements de grandes assemblées. L'image L'imagination renforce le désir et les émotions. Plusieurs méthodes peuvent être employées : dessins, photo, dagydes... La balance Le facteur balance c'est celui qui permet de rester réaliste. ( N'espérez pas gagner de grosses sommes au loto ni enchanter Claudia Shiefferd ou Bruce Willis si vous n'avez aucun contact avec eux et si vous êtes pauvre et laid(e))


En quoi consisite le Satanisme?


Le satanisme est une religion de la chair et de l'esprit. L'individualisme et l'intelligence sont prédominant chez nous. Nous vivons dans un monde cruel et sans merci où seul les plus forts peuvent survivre. Nous suivons les règles de la nature, celle de la sélection naturelle. Nous savons vivre notre vie comme bon nous semble, nous sommes anticonformiste. Nous suivons les lois et l'ordre car, nous croyons en un système de valeurs peut-être différent mais, tout aussi valable que n'importe quel autre système de valeurs.

Dans les lignes qui suivent, vous verrez certains de nos principes auxquels nous croyons: Quelques faits concernant le satanisme : Les satanistes reconnaissent Satan dans son origine païenne: une force de la nature. Les satanistes sont essentiellement athées. Les satanistes ne vénèrent pas Satan, car il ne s'agit pas d'un être spirituel. Nous ne croyons en aucun être spirituel, car il ne s'agit que d'une invention humaine. Les satanistes vivent leur vie comme il leur plaît. Ils sont libres d'explorer avec enthousiasme les sept péchés capitaux du christianisme (orgueil, envie, luxure, gourmandise, avarice, colère, paresse).

Le signe le plus répandu chez les satanistes est sans contredit le symbole de Baphomet et le Pentagramme inversé. On compte plus de 20 000 satanistes en Amérique du Nord, dont plus de 300 au Canada. Quelques règles sataniques : La prière est inutile; elle distrait des vraies priorités. Profitez de la vie, ne vous abstenez pas. Faites ce dont vous avez envies, suivez vos instinct. Si quelqu'un vous frappe la joue, frappez lui l'autre joue. Agissez envers les autres comme ils agissent envers vous. Soyez libre d'engager des activités sexuelles selon vos besoins, quelque soit votre orientation sexuelle: hétérosexuel, homosexuel, bisexuel.

Toutefois ces actes doivent êtres commis entre adultes consentants et dans le respect des désirs de sa/son/ses partenaires. Le suicide est désapprouvé, car il s'agit de se donner la grande abstinence, la mort. Nous sommes « anticonformistes », nous nous conformons que si nous pouvons y trouver une gratification quelconque. L'origine du satanisme Le satanisme a toujours existé et existera toujours, car il s'agit d'une religion qui base sa philosophie sur les lois de la nature.

Évidemment, le vrai satanisme existe sous se nom que depuis peu, en fait, depuis 1966. C'est en cette même année que le Dr. Anton Szandor LaVey créa The church of Satan. Ces aussi en cette année que le Dr. LaVey déclara l'an 1er de l'ère satanique. En 1969, parut la célèbre Bible Satanique, qui encore aujourd'hui vends des milliers d'exemplaires à travers le monde, et ce, dans différents langages. Une version française est présentement en cours de traduction. Plusieurs autres ouvrages ont été écrits par le Dr. Lavey, dont "The Compleat Witch" (1970), "The Satanic Rituals" (1972) , "The Devil's Notebook" (1972) et le dernier né, "Satan Speak" (1998), qui fut terminer juste avant la mort du regrètté Dr. LaVey. Principes fondamentaux Dieu a été créé de toute pièce par l'homme.

Nous sommes tous notre propre Dieu, libre à vous de l'accepter ou non. Le paradis et l'enfer n'existent pas. Il s'agit tout simplement d'une invention de la religion chrétienne pour tenir ses disciples tranquilles et ainsi récolter leurs précieuses taxes (dime, quetes, etc..) Satan n'est pas un être spirituel, c'est une force de la nature. Le nom Satan à l'origine désignait "opposition" et "accusateur". Le satanisme se veut donc une opposition face aux religions hypocrites qui tentent d'étouffer les instinct naturels l'homme. Les rituels qui consistent à tuer des humains ou des animaux, sont interdits. Ce genre d'activité est illégale et est malheureusement pratiqué par certains jeunes chrétiens qui se croient satanistes et voient Satan comme un entité spirituel. Les vrais satanistes, respectent la nature, et en prennent soins. Les satanistes ne célèbrent pas, en principe, de messe noire (c'est encore une parodie de la religion catholique). Nous faisons plutôt des rituels et/ou des cérémonies. Ces rituels sont exécutés en respect et en concert avec la nature.


Les principes fondamentaux des Satanistes


Dieu a été créé de toute pièce par l'homme. Nous sommes tous notre propre Dieu, libre à vous de l'accepter ou non. · Le paradis et l'enfer n'existent pas. Il s'agit tout simplement d'une invention de la religion chrétienne pour tenir ses disciples tranquilles et ainsi récolter leurs précieuses taxes (dîme, quêtes, etc..) · Satan n'est pas un être spirituel, c'est une force de la nature. Le nom Satan à l'origine désignait "opposition" et "accusateur". Le satanisme se veut donc une opposition face aux religions hypocrites qui tentent d'étouffer les instincts naturels l'homme. · Les rituels qui consistent à tuer des humains ou des animaux, sont interdits. Ce genre d'activité est illégale et est malheureusement pratiqué par certains jeunes chrétiens qui se croient satanistes et voient Satan comme un entité spirituel. Les vrais satanistes, respectent la nature, et en prennent soins. · Les satanistes ne célèbrent pas, en principe, de messe noire (c'est encore une parodie de la religion catholique). Des rituels sont faits et/ou des cérémonies. Ces rituels sont exécutés en respect et en concert avec la nature.


Les 11 règles Sataniques

1.Ne donnez pas votre opinion ou vos conseils à moins qu'on ne vous l'ait demandé.
2.Ne confiez pas vos angoisses ou autres troubles à autrui à moins que vous soyez certain d'être écouté.
3.Si vous allez dans le repaire d'un autre, montrez lui du respect, sinon n'y allez pas.
4.Si un invité dans votre repaire vous contrarie ou vous embête, traitez-le cruellement et sans pitié.
5.Ne faites pas d'avances sexuelles à moins que vous réalisez que vous pouvez le faire.
6.Ne prenez pas ce qui ne vous appartient pas, à moins que ce bien soulage son propriétaire et qu'il veuille s'en défaire.
7.Reconnaissez le pouvoir de la magie si vous l'avez employée avec succès pour réaliser vos désirs. Si vous reniez ces pouvoirs après y avoir fait appel avec succès, vous perdrez tout ce que vous aurez obtenu par leur aide.
8.Ne vous plaignez de rien qui ne vous concerne pas personnellement.
9.Ne maltraitez pas les petits enfants.
10.Ne tuez pas d'animaux, sauf pour vous défendre pour vous nourrir.
11.Quand vous sortez, n'ennuyez personne. Si quelqu'un vous ennuie, dites-lui d'arrêter. S'il continue à vous ennuyer détruisez- le.


Les 9 péchés Sataniques

Les 9 péchés sataniques.
1.La stupidité est le péché le plus dangereux pour un satanique.
2. La prétention est un défaut très méprisé par les sataniques.
3. Donner son avis, ses réactions, ses réponses.
4. Se ridiculiser, la seule exception est quand vous vous amusez.
5. Se conformer est un péché si cela ne vous apporte rien.
6. Manquez de perspective, vous devez jamais perdre conscience de ce que vous êtes.
7. Oubliez le passé, acceptez ce qui est nouveau sans se poser de questions.
8. Ce qui va a l 'encontre de votre satisfaction.
9. Manquer d'esthétique, il faut porter une grande


Les 9 représentations Sataniques

1. Satan représente la complaisance, au lieu de l'abstinence.
2. Satan représente l'existence matérielle, au lieu de promesses spirituelles irréalistes.
3. Satan représente la sagesse sans détour, au lieux de l'hypocrisie dans laquelle les hommes se complaisent.
4. Satan représente la bonté pour ceux qui le méritent, au lieu de l'amour gaspillé pour les ingrats.
5. Satan représente la vengeance, au lieu de tendre l'autre joue (le pardon).
6. Satan représente la responsabilité pour le responsable, au lieu du défilement (vampire psychique).
7. Satan représente l'homme comme un autre animal ‘‘quelquefois meilleur, souvent pire que ceux qui marchent à quatre pattes’’, qui, grâce à ses croyances spirituelles et à son développement intellectuel, est devenu le plus vicieux de tous les animaux.
8. Satan représente tout ce qui peut-être appelé péchés et qui peut mener à une gratification mentale, physique et ou émotionnelle.
9. Satan a été le meilleur ami que les églises aient connu, et le sera à jamais, car les églises se servent de Satan pour pouvoir garder leurs disciples.


En France, une étude menée par la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires dont certains éléments ont été rendus publiques en mars 2008, estime le nombre d'adeptes à 25 000 personnes dont 80 % sont agés de moins de 21 ans. Cependant, beaucoup de ces derniers peuvent être des satanistes non théistes, dits satanistes LaVeyens.
avatar
tenebre
Devil'Actif Niveau 1
Devil'Actif Niveau 1

Masculin Scorpion Buffle
Messages : 216
Date de naissance : 21/11/1985
Date d'inscription : 20/09/2009
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Le satanisme :: Commentaires

avatar

Message le Ven 1 Jan - 23:29 par Ghost-Spirit

Merci trés bien rédigé, j'aime bien le satanisme vu de ce point de vue, trés intéressant !!!!

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 17 Jan - 15:06 par Joxar

J'accorde le fait que le satanisme soit une "religion" , j'accorde le fait que le satanisme soit né au moyen age, et même avant ça.
Mais je ne cautionne pas les dires de lavey. Ses règles, ses péchés, ses représentations....etc
Cet homme est un imposteur et s'est servi de l'existence du satanisme dans un seul but lucratif.

Je ne suis pas d'accord avec sa façon de faire et de voir les choses.

Le satanisme est plus ancien que ça et est malheureusement mal interprété et mal compris par nombreuses personnes.

Bon article Tenebre, seulement j'enlèverai quelques passage qui à mon sens seraient inutile Wink

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Dim 17 Jan - 15:37 par Ghost-Spirit

Ah ça qui se sert du satanisme je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai ete choqué par pas mal de ses propos pendant mes recherches sur le satanisme!

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum