Devil Angel
Connectez vous et accédez à tout notre contenue Smile
Ce forum peut avoir du contenu qui pourrait choquer les personnes non averti.

Les bains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les bains

Message par Invité le Dim 1 Nov - 18:11

Les bains


Les bains. En premier lieu replaçont très clairement les bains dans l'art et dans sa pratique. Les bains ne sont que des compléments de rituel. En aucun cas un rituel peut se limiter à un simple bain. Que ce soit dit. Ce qui ne veut pas dire que les bains ne peuvent pas présenter des subtilités et des complexités sans pareille.






1.Histoire


Pour bien comprendre les bains commençons par faire un petit rappel historique (toujours utile pour comprendre)
Mais pour attaquer la question avec le plus de clarté possible autant diviser le monde et les époques en plusieurs parties. En premier lieu l'occident et l'Asie, et surtout l'antiquité et la renaissance deux époques fondamentales pour l'art du bain.

Parlons en premier lieu de l'Asie. L'art du bain à toujours été présent. Que ce soit pour les geisha japonaise au noble Chinois. Les bains avait généralement un but commun, un ou plusieurs selon le mode de penser. Réduire la vieillesse ou son apparence (on note par ceci que l'obsession de l'éternel jeunesse ne date pas d'hier) et les acquittés (manient du sabre) par exemple. Nous somme ici dans un contexte Antique Asiatique. Tournons nous du coté de la Grèce et de Rome à présent, la pratique du bain est aussi répendue mais elle est indissociable du sport (c'est bien connu). Les grands orateurs aimaient se prélasser dans les bains qui, selon eux, développaient leurs facultés intellectuelles. On pense tout de suite au fameux Eurêka. Nous sommes jusque là dans l'antiquité, et nous sommes jusque là sans aucune valeur magique propre. Car pour que les premiers bains à but magique réel apparaissent il va falloir attendre le renouveau de la renaissance ou d'après certains la fin du moyen age. Alors pourquoi me direz vous avoir parlé des bains antique ? La réponse est simple commençons par le commencement et rappelons ainsi au passage que les bains n'ont pas toujours eu des valeurs magiques. Bien mettons de coté l'Asie pour nous intéresser purement et simplement qu'à l'Europe. A partir de la renaissance seulement. Ainsi nous éviterons des détours historiques qui faciliteraient notre perte dans le méli-mélo géographique et surtout historique.

Bien, début de la renaissance, renouveau des arts etc etc. Mais c'est aussi à cette époque vous l'aurez compris que les bains font leur entrée dans les sciences occultes. Tout d'abord dans les arts dits sombres, puis, progressivement dans les arts dits clairs (aujourd'hui il faut le souligner je pense, les bains sont majoritairement utilisés dans les arts dit clairs enfin pour parler franchement et honnêtement les bains sont plus neutres que sombres ou clairs.
L'utilisation des bains a été tristement rendu célèbre par la comtesse Barthélémy qui, une fois n'est pas coutume, prenez des bains de sang... nous sommes encore ici dans un bain sans accompagnement de rituel mais on reconnaît tout de même le but magique. L'éternelle jeunesse encore et toujours. Des exemples de ce type il y en a beaucoup. Puis vint aussi les bains+rituels sur leur première forme (la plus classique) la purification car bien souvent pour des rituels d'une complexité assez avancée le pratiquant doit prendre un certain bain etc.

Voici pour la petite histoire des bains, vous excuserez, je l'espère mon manque d'érudition à certain endroits.


2.L'utilisation.


A proprement dit les bains sont polyvalents, leur utilisation varie du rituel qu'ils accompagnent de cette manière on ne peut pas les rattacher à une catégorie propre. On trouve facilement des bains prés rituel et post rituel, parfois le bain fait en lui même partit du rituel propre et parfois le bain est libre.
Les bains pré-rituel : En général ces bains sont surtout utilisés pour préparer l'exécuteur à l'acte magique. Purification et autre.
Les bains pst-rituel : Ceux-ci sont en général utilisés pour aider l'exécuteur à récupérer après un important acte magique.


Remarque : Ces deux types de bains sont utilisables librement peut importe le rituel et peut importe la puissance de celui-ci. Ils sont même, parfois, conseillé pour ainsi augmenter les chances de réussite du dit rituel.


Les bains accompagnateurs de rituel : Que dire pour ceux-ci, à part suivre les instructions données par le rituel.
Les bains libres : Ceux-ci ne sont rattachés à aucun acte magique. Ils sont utilisables totalement librement on retrouve parmi eux les bains : Anti stresse, apaisant et autre
3.Les conditions


Quel point épineux que sont les conditions. Car tellement vague et étendu. Peut importe l'utilisation du bain dans le cadre d'un rituel ou en utilisation libre. Des dizaines de conditions rentrent en compte pour sa réalisation. En premier lieu l'ambiance du bain qui à elle seul représente le plus gros facteur de réussite du rituel. Car si l'ambiance ne colle pas à l'effet escompté du bain on peut être à peu prés sûr que le bain sera totalement inéfficace et donc inutile. Les facteurs de l'ambiance sont, la lumière,le son (ou musique),les objets et les senteurs. Tous ces éléments sont ultra variable. C'est à l'exécutant seul de les choisir en fonction de son besoin.
Puis vient en deuxième condition les plus importantes le lieux,en extérieur,en intérieure etc. La encore cela dépend de l'effet escompté par l'utilisateur.
Chacune de ces conditions est extrêmement importante car elle représente l'identité du bains. Bien sur il existe des Bains déjà prés. Mais je conseille à tous de tenter de créer vos propre bains. Rien de mieux car c'est un exercice complet.


Ha j'ai oublié quelque chose de très important, les ingrédients, leur choix et leur signification dont des condition extrêmement importante. Si ce n'est pas les plus importantes bien plus que l'ambiance et le lieu.
Voilà cette fois je crois avoir tout dit sur les conditions.


4.Les risques


Je vous vois déjà faire les gros yeux « Des risques! Dans la pratique des bains! » Et bien oui des risques qui reposent essentiellement sur le choix des ingrédients car n'oubliez pas que certaines plantes et autre sont DANGEUREUSE et quand je dit plantes je peut aussi dire encens. Donc méfiez vous. Le risque zéro n'existe jamais. Ne vous lancez donc pas dans la création de bains quel qu'il soit sans vous renseigner. Il vaut mieux prévenir que guérir.


5.Mes conseils


Le titre de cette section peut paraître un peu prétentieux, je le reconnais. Mais bon, tentons de passer outre.
Mon premier conseil sera pour les novices ou débutant dans la pratique de l'art; La conception d'un bain est un très bon exercice dans la mesure du possible. Il vous permettra de réviser vos connaissance en plantes et plus généralement en connaissance théorique. Pour développer vos bains je vous conseille (au débutant mais aussi au averti) de vous calquer sur des bains déjà existants et avérés.
Par la suite je conseille au pratiquant avéré de l'art, de ne pas mettre de côté la pratique du bain car cela représenterait une grande perte, même si ça prête à sourir, certaines personnes une fois arrivées à un niveau que je dirai convenable ou même plus que convenable considèrent les bains comme du menu frotin, je vous conseille de garder cette pratique. Quelque soit votre niveau.
Voilà j'espère que ses quelques petits conseils vous serons utiles à tous et que vous comprendrez leur importance. Je l'avoue, ces conseils coulent de source mais il est bon parfois de rappeler la source.


6.La foire aux questions.


Voici un florilège de quelques questions qui reviennent souvent. Et qui peut être vous vienne à l'esprit.


« Peut on utiliser des bains à répétition ? »
Et bien oui, on peut effectivement utiliser les bains à répétition mais il faut respecter quelques précautions qui sont évidentes. Notamment faire attention à la toxicité du bains utilisé.


« Peut on utiliser des bains prés rituel pour tout type de rituel ? »
Là encore c'est oui et même un grand oui, je le conseille vivement, car c'est un complément non négligeable et puis de plus cela permet dans tous les cas un très bon facteur de réussite, agissant directement sur l'exécuteur.


Voilà,si il y a d'autres questions posez les.
PS: voilà je termine cette article avec cette petite note,
J'espère que vous avez pris plaisir à le lire et j'espère aussi que vous avez appris quelque petite chose. N'hésitez pas à me faire signe s'il y a des points que je n'ai pas éclairci ou si mon érudition s'est vue limitée sur un point.


Voilà,merci de m'avoir lu.
Au prochain article ou commentaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum