Devil Angel
Connectez vous et accédez à tout notre contenue Smile
Ce forum peut avoir du contenu qui pourrait choquer les personnes non averti.

*Voyage astral, les premiers pas*

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

*Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Mar 22 Sep - 2:28

*Voyage astral, les premiers pas*



Tous le monde a expérimenté le voyage astral au moins une fois, la plupart des enfants le font comme un jeu sans savoir ce qu'il font (symbole du don d'ubiquité)... Le plus souvent nous le faisons de façon inconsciente pendant le sommeil, les rêves (rêves de chute, de vol). Il est également possible d'expérimenter une décorporation dans des circonstances particulières tels qu'une anesthésie, une opération, un traumatisme, accidents, choc, chutes violentes vers l'avant, situation de stress excessif, somnambulisme, évanouissement...


On parle de dédoublement involontaire quand on se retrouve projeté hors de son propre corps sans en avoir l'intention, la volonté ni sans avoir recours à des exercices particuliers. Le dédoublement volontaire lui, implique par contre un réel désir, un acte de volonté, une conviction profonde et totale et le plus souvent la pratique de techniques spécifiques. Ainsi, la méditation, la visualisation, la transe, l'hypnose sont les piliers de la décorporation astrale volontaire et consciente mais qui est également la plus difficile à obtenir et surtout à garder en mémoire!


En effet, le voyageur novice s'il arrive à se dédoubler, a de forte chance de voir son inconscient jouer des coudes pour en refouler le souvenir, véritable censure psychique sur une expérience jugée encore trop traumatisante. Tout ce qui restera alors de ce voyage astral sera un réveil violent, en sursaut voire effrayé dans une sensation de chute vertigineuse...
Il n'est donc pas si facile de combattre son inconscient et de lui faire accepter un tel phénomène, surtout pour nous pauvres occidentaux, nourris dès l'enfance de rationalité et de matérialisme.
Toutefois, rien n'est impossible!


*Les conditions à rassembler...



Bon et bien je vais peut être m'attirer des foudres, mais il est déconseillé de pratiquer le voyage astral volontaire avant 18-20ans... Compte tenu de la charge énergétique et émotionnelle que génère une telle expérience, il est préférable que l'appareil psychique soit « solide » et bien constitué, il faut donc en avoir terminé avec l'adolescence (qui peut durer jusqu'à 30ans chez certains, si, si, sérieux!). De même, il est préférable d'arrêter avant d'être arrivé à un age sénile...


Une des principales conditions est l'absence totale de tension musculaire (condition remplie lors du sommeil où le corps est parfaitement détendu).


Allié à cette inertie physique il faut au contraire maintenir une certaine tension mentale. La volonté farouche de se dédoubler, l'envie de voir une personne chère et absente, l'envie de revoir un lieu connu, la soif, la faim sont autant de facteurs permettant de garder le bon équilibre entre décontraction physique et conscience psychique.


Il est donc préférable de faire un repas léger avant (en évitant la viande ou tout aliment trop riche, on décollera pas après un Macdo par exemple).


La nuit est le moment propice pour pratiquer, déjà parce que les sources de distractions ou de dérangements seront plus réduites. De plus les énergies cosmiques sont plus prégnantes après le coucher du soleil mais là je ne vous apprends rien...


Bien sûr il est nécessaire de croire, d'être convaincu de votre capacité à réussir une telle entreprise, sans peur ni doute.
Mais attention, si l'ouverture d'esprit est indispensable, elle n'implique pas l'absence d'esprit critique. Comme dans tout domaine mystique quel qu'il soit, il faut se méfier du fanatisme et toujours conserver une dose suffisante de doute raisonnable car les esprits impressionnables seront plus facilement sujets à des expériences négatives voire dangereuses que ceux qui savent adopter une attitude saine, tempérée et détendue (fin du laïus promis)...


Si vous avez un chat, ne le laissez pas dans la même pièce que vous. Il pourrait, selon son caractère, soit tenter de se coucher sur vous afin de vous empêcher de vous décorporer soit faire carrément une crise de panique (ne pas oublier que le chat s'il en est, est un animal médium par excellence qui peut être très sensible au perturbation énergétique, a fortiori si c'est votre familier...)


Enfin la dernière condition (et pas des moindres), désolée pour les impatients, c'est l'entrainement et la pratique.
Par entrainement j'entends:
-la relaxation (qui permet d'atteindre une détente musculaire totale)
-les exercices de respiration (carré de la respiration...)
-la concentration (qui permet de fixer son esprit sur un seul objet sans se laisser parasiter par le flux de la pensée)
-la méditation (méditer, c'est arriver à se mettre en accord avec son Moi profond, communier avec les couches supérieures de l'être, oublier le temps, l'espace, sa propre pensée pour s'élever au niveau du Tout universel et transcender sa condition individuelle d'homme...)
-la visualisation (c'est un peu voir les choses avec « les yeux de l'âme »)
-le renforcement de la volonté (retrouver le désir véritable qui nous anime, pas celui qui est suscité en nous de façon artificiel, chose courante dans nos sociétés...)


*Les risques/les craintes...


Alors je dois vous dire que si je m'en étais tenu à mon seul avis, j'aurais affirmé que le voyage astral est tous bonnement sans risque, que seuls des mythes (possession, rupture du filin d'argent etc) entretenaient la peur. Mais après concertation familiale, j'ai découverts que cet avis ne faisait pas unanimité. Dans le doute, je vais donc vous livrer le condensé, après ce sera à vous de voir...


La peur la plus rependue est sans doute la rupture du cordon d'argent. Alors oui, il se rompra un jour, mais seulement au dernier. Sinon aucun risque. Ce cordon (je détaillerai plus loin) est étirable à l'infini tout autant qu'il est solide!


Pour ce qui est du risque de possession... bon et bien... Pour ma part je dirais fadaise. Mais ce n'est pas l'avis de tous! Il y a cependant des moyens de s'en prévenir et de s'en protéger notamment par la visualisation avant la décorporation (je détaillerai plus loin).


A ceux qui ont peur des mauvaises rencontres dans l'astral, je dirais qu'elles dépendent de votre Moi profond. Ceux qui ont choisit d'évoluer consciemment dans des strates occultes disons, sombres, qui font appel à des entités du bas-astral ont effectivement un risque de faire des rencontres peu agréables. Ceux qui travaillent sur leur évolution spirituel, qui ont choisit comme mode de vie l'altruisme ne courent aucun risque.


Dans tous les cas, c'est le psychisme du voyageur qui déterminera la qualité et la quiétude du voyage. Plus votre personnalité, votre esprit sera fort, consolidé par la maturité et l'expérience moins il y aura de risque! Prenez donc le temps de savoir qui vous êtes avant de vous lancer...


*Le (fameux) cordon d'argent...



Qu'on l'appel fil, filin, corde, cordon d'argent, il désigne le lien subtil qui relis le corps physique et le corps astral. Il est constitué de matière à la fois physique et éthérique. Il est selon les cas soit comme un petit tube, soit aplatit comme un ruban. Il est extrêmement élastique et peut s'étirer à l'infini sans risque. Souple mais résistant aux chocs et aux déchirures il peut changer de diamètre. De plusieurs centimètres à son point d'attache sur le corps physique, il atteint à plusieurs mètres de distance sa taille minimale. Il devient alors un fil quasi impalpable. Il est lumineux et peut aller d'un blanc incandescent à un gris-argent métallisé.


Son aspect détermine le moment de rentrer. On sent alors que l'élasticité est moins grande, comme s'il se rigidifiait, il est traversé de secousses plus ou moins violentes, sa couleur se fait moins lumineuse, il devient opaque... On sens alors la nécessité de « rentrer », comme un écho, un appel indescriptible et le retour se fait généralement automatiquement. Son point d'encrage par contre semble différé selon les personnes. Après sondage auprès de mon clan, cela varie du traditionnel nombril, du troisième oeil, entre les omoplates...


Il ne peux se rompre accidentellement (j'insiste) ni être coupé. Seul au moment déterminé de la mort (ultime voyage astral) il se rompra de lui même...


*(Une des) technique de sortie du corps...



1)Couché sur le dos, les bras et jambes légèrement écartées, paumes vers le matelas. Pour ma part je suis plus à l'aise couché sur le côté, dans ce cas préféré sur le côté droit (pour ne pas fatiguer inutilement le coeur). La position assise, sauf si vous êtes un praticiens assidu du yoga est à éviter pour les débutant ( risque et/ou crainte de la chute physique).
2)Commencez par contracter tous vos muscles en même temps, jusqu'à sentir un léger tremblement, puis relâcher tous vos muscles des pieds à la tête. Prenez conscience de la sensation de pesanteur, comme si tous votre corps s'enfonçait dans le matelas.
3)Imaginez que votre corps physique devient de plomb et s'écrase sur le matelas pendant que votre double, privé de son poids se soulève progressivement.
4)Visualisé, avec toute la force de votre esprit, une onde de couleur apaisante (bleue pour moi) qui part de vos pieds et remonte jusqu'à votre tête pour envelopper votre corps. (*)
A ce moment là, vous devriez sentir une sensation de vibration, de résonance, comme si chaque molécule de votre corps se mettait à osciller de plus en plus vite. Cet état est assez difficile à décrire mais il marque le seuil de la décorporation (ou de l'endormissement...). Il s'accompagne de la perte de sensation physique, dans un état où on devient incapable de bouger même si on essaye. On perd également à ce moment là progressivement les différents sens du toucher, de l'ouïe...
Les premières fois, vous en resterez peut être là. Soit parce que l'appréhension mettra fin au processus, soit parce que bien trop détendu vous vous endormirez...
5)La respiration doit être la plus calme et la plus profonde possible. Vous sentirez alors une curieuse sensation de légèreté, d'apesanteur, de chute ou d'envol. Essayez de placer votre conscience dans votre corps astral en le « rejoignant » et sortez de votre corps.


Pour ceux qui voudraient se protéger d'un risque de possession il existe plusieures choses à mettre en place sur le plan physique et sur le plan astral. De l'encens (purificateur), une icône placée sur le corps (selon vos croyance et l'égrégore qui vous est le plus familier), un gardien de corps (personne de confiance qui veillera sur vous pendant vos expérimentation). Sur le plan astral, après l'étape 4 (*) visualisez tout autour de vous avec toute la force de votre volonté un cocon de protection tissé d'un fil d'or. Ne laissez que l'espace de votre cordon d'argent qui ferra office de bouchon à votre construction mentale. Ainsi protégé, vous écartez toutes vibrations perturbatrices et tentative d'intrusion...


*La première sortie...



La première sortie réussie (qui ne sera pas forcement la première tentative!) vous n'irez pas plus loin que le coin du plafond... Et c'est tout à fait normal! Ce sera une sortie plutôt courte, ce qui n'est pas plus mal pour commencer, et serrez surement stupéfait de voir votre corps inerte. Chez certain la stupeur peut être telle qu'elle provoquera un retour immédiat et un peu violent. Pour les plus téméraires, elle durera quelques brèves minutes, le temps d'observer cette scène improbable! Mais dans tous les cas elle représentera une première victoire. Par la suite, allez y progressivement, sans brûler les étapes. Commencez par vous déplacez dans la pièce, puis l'appartement, puis quand vous serrez prêt sortez par le toit et étendez la distance entre votre corps physique et votre double progressivement, pour au final aller où bon vous semble! Il n'y a de limite que celle de vos envies...

*Dernières recommandations...



-Avant de vous lancez, lisez des livres sur le sujet, afin d'habituer votre inconscient à ce concept (il sera votre principal frein dans cette entreprise).
-Vous pouvez demander aide et protection à votre guide si vous en avez un.
-Vous pouvez vous répéter comme un mantra une phrases comme: « aujourd'hui je vais sortir de mon corps, je l'ai décidé et tout se passera bien. Je vais sortir pour 5mn terrestres ».
-Avant de tenter quoi que ce soit, prenez le temps de méditer, de travailler sur la concentration, la relaxation... Ces étapes sont primordiales dans la réussite!
-Gardez confiance, et prenez patience. Cela peut prendre plusieurs semaines voire plusieurs mois mais tout viens à point à qui sait attendre...
-Si vous avez l'intention d'aller rendre visite et de vous matérialiser à un tiers, prévenez le à l'avance (surtout s'il est cardiaque!!!)
-Vous pouvez prédéterminer la destination de votre voyage à l'avance, en le visualisant au cours de la phase de relaxation.
-Enjoy!!!


Dernière édition par Angelyne le Jeu 15 Oct - 2:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Ven 25 Sep - 14:36

Tu as déja fait un voyage astral? ça s'est passé comment?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Lestat le Ven 25 Sep - 15:36

J'ai failli une foi mais je n'ai pas pu arriver jusqu'au bout...Surement par peur et non confiance...

_________________
avatar
Lestat
Fondateur
Fondateur

Masculin Scorpion Serpent
Messages : 292
Date de naissance : 19/11/1989
Date d'inscription : 24/08/2009
Age : 27
Localisation : CHATEAU THIERRY

http://www.devil-angels.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par bryan le Ven 25 Sep - 21:02

Je n'ai jamais eu ce genre d'expérience (du moins pas encore !) Mais ça peut etre interessant et très utile.

Merci pour ces infos Angelyne !

Oui Lestat, le doute est un facteur qui ne permet pas d'effectuer correctement ce genre d'expérience, après il faut un certain "potentiel" je dirais, mais si tu as presque failli réussir, je pense que tu pourras y arriver un jour avec un peu de pratique et d'envie.

bryan
Nouveau sur devil angels
Nouveau sur devil angels

Masculin Cancer Cheval
Messages : 15
Date de naissance : 17/07/1990
Date d'inscription : 23/09/2009
Age : 27
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Ven 25 Sep - 22:02

Ca demande une préparation mentale, comme dit Angie dis toi dans ta tete que se soir là tu le feras, que tu es pret, que tu sortiras de ton corps, bref prépares ton inconscient à accepter cela. ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Nephtys le Ven 25 Sep - 22:07

Angelyne, tu disais que étant enfant, on pouvait en faire l'expérience inconsciement durant le sommeil.
Petite, j'ai une fois rêvé que j'étais dans le ciel et que je tombais sans jamais m'écraser au sol. Loin d'être effrayant, c'était plutôt très agréable.
On peut considérer ça comme un voyage astral involontaire?
avatar
Nephtys
Je participe
Je participe

Féminin Capricorne Singe
Messages : 37
Date de naissance : 16/01/1993
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Sam 26 Sep - 3:27

Il n'y a pas que enfant que l'on peut en faire inconsciemment durant le sommeil, mais bien durant toute notre vie, des vogages astrals involontaires qui ne servent pas à grand chose, sauf si ce n'est qu'à faire un peu de vide dans l'âme.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Nephtys le Sam 26 Sep - 21:44

D'accord, merci.
En attendant l'âge conseillé par Angelyne, je pense que je vais entrainer ma concentration ^^
avatar
Nephtys
Je participe
Je participe

Féminin Capricorne Singe
Messages : 37
Date de naissance : 16/01/1993
Date d'inscription : 19/09/2009
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Dim 27 Sep - 12:47

Alors, alors.... Contente que ça génère des réactions et questions d'abord! Bon on va faire ça dans l'ordre...

Asa, oui j'ai déja expérimenté le voyage. Petite fille, je m'amusais le soir avant de m'endormir à faire des pirouettes au dessus de mon lit, très amusant^^! En grandissant j'ai continué, le voyage, pas les pirouettes bien sur...

Lestat, pratique et confiance sont les deux piliers...

Nephtys, oui c'est affiliable à un voyage astral, ce que tu décris ressemble à ce que l'on garde en mémoire d'une décorporation involontaire une fois l'inconscient passé par là, mais tout les rêves de chute ou d'envol n'en sont pas forcément non plus, il y a aussi des explications psychologiques à ça (interpretation freudienne des rêves). Et tu as raison, travailler la concentration, la méditation, sont une très bonne chose, en préparation au voyage astral mais pas que, ça reste important pour toute pratique éso...

Et Langedesbois à raison, les décorporations involontaires ne sont pas l'adage des enfants seulement, nous nous décorporons toutes les nuits, au moins de quelques cm pendant le sommeil, c'est une façon de recharger les énergies du corps et de l'ame...

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Orpheesinterroge le Mer 14 Oct - 16:00

Merci Angelyne

J'ai fait une fois une sortie du corps volontaire quand j'avais peut être dix huit ans.
Après avoir lu un livre qui en parlait sommairement (entre autres) je me suis allongé et me suis concentré sur le bout de mes orteils dont je percevais la vibration puis tentais de faire "remonter" cette vibration de façon à ce qu'elle envahisse tout le corps. Extrêmement facile de prendre conscience de cette vibration sur les extrémités (en fait on "vibre" toujours, il suffit d'en prendre conscience) il devient très difficle de dépasser le bas ventre.
Bref, à force de concentration ... tout d'un coup je me suis à vibrer complêtement et dans un degré vraiment impressionnant !
Résultat je me suis retrouvé dans une sorte de grande salle noire avec des marches et une porte (peut être d'autres portes mais je ne m'en souviens pas).
Ce qui est marquant c'est que, dans cette expérience, je savais parfaitement que mon corps physique était ailleurs , qu'il reposait en attendant que je revienne. Bref, parfaitement conscient contrairement à un rêve, j'ai pris peur en pensant que j'avais ouvert l'espace interdit et que je risquais simplement la folie, l'enfer ... en quelque sorte que je n'étais pas capable d'assumer ce que je faisais !
En un rien de temps j'ai regagné mon corps. Comme j'étais alors un chrétien croyant je me suis dit qu'il ne fallait jamais que je recommence mais, contrairement à ce que tu dis, c'est bien resté gravé profondemment dans ma tête.
Vingt ans après j'ai ré-essayé sans succès. Peut être ai-je oublié des détails importants de la méthode ? c'est toujours aussi facile de sentir les vibrations mais impossible de la généraliser à tout le corps. Dommage ... je me suis donc commandé un bouquin sur le sujet pour trouver une recette miracle
Je crois que cela devrait m'être facilement accessible pourtant.

Orpheesinterroge
Nouveau sur devil angels
Nouveau sur devil angels

Masculin Poissons Rat
Messages : 16
Date de naissance : 19/03/1960
Date d'inscription : 14/10/2009
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Orpheesinterroge le Mer 14 Oct - 16:04

Autre chose

Tu disais plus haut qu'un rêve où l'on vole pouvait être ou non une sortie de corps. Disons simplement que c'est un rêve que j'ai fait quelques milliers de fois. je serais donc curieux d'en connaître la signification freudienne : échapper à la réalité ?

Orpheesinterroge
Nouveau sur devil angels
Nouveau sur devil angels

Masculin Poissons Rat
Messages : 16
Date de naissance : 19/03/1960
Date d'inscription : 14/10/2009
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Jeu 15 Oct - 3:38

Alors alors, fort interressant tout ça Orphée!

Je vais prendre les choses dans l'ordre... Non seulement c'est une expérience de décorporation volontaire, mais pas des moindre en plus! Je m'explique, pour une première tu aurais du te retrouver face à ton corps physique, un peu surpris. Or tu es disons "parti" loin de ton corps instantanément, ce qui n'est pas une mince affaire! Alors quand au lieu où tu t'es retrouvé, je ne saurais le dire, un endroit réel quelque part sur terre, une de tes vies antérieures, mystère, pas assez d'éléments pour le définir, mais tout de même pas anodin, ce qui laisse à penser que tu as des prédispositions pour la chose...

Ensuite, il est normal que tu en ais gardé mémoire car le refoulement inconscient dont je parle n'intervient que pour les décorporations involontaires (la nuit le plus souvent, que ton inconscient va classifier sous forme de rêve). Toutefois, je pense que le fait que tu ne réussisses plus à renouveler l'expérience vient de là justement...

Si je conseille d'éviter le voyage avant une 20aine d'années, c'est pour des raisons surtout psychologiques. Si la psyché, l'esprit du pratiquant n'est pas assez solide, assez fort et construit, il est susceptible de le vivre comme un vrai trauma psychologique, avec des lésions de l'appareil psychique plus ou moins importantes... Mais pourtant, il est indéniable que les plus jeunes ont d'avantage de facilité à l'expérimenter consciemment. Les enfants de moins de 6-7ans, avant l'élaboration du "surmoi" (une partie de l'appareil psychique) vont le faire très facilement. Les enfants sont dans "l'omnipotence psychique", c'est à dire je veux/je peux/je fais. En gros, je veux le faire, puisque je le veux, je le peux, donc je le fais le plus naturellement du monde, comme un jeu. Après 7 ans, l'enfant prend conscience que "certaines choses ne sont pas possible", car c'est l'éducation qu'il resoit de ses parents, de la société (c'est ça le surmoi), et donc cela brise la chaine du je veux/je fais, ainsi le plus souvent les enfants arrêtent de se décorporer volontairement. Personnellement j'ai continué car j'ai été élevée dans une famille où on m'a aprpris que "oui, c'est possible"...

Je me suis lancé dans une explication somme toute bien longue, désolée, mais je vais continuer^^...

Donc le petit enfant le fait car il sait qu'il peut, puis ne le fais plus (en général donc selon les cas) puis vient l'adolescence... Ah quelle merveille cette âge là! C'est une période unique dans l'évolution humaine, où tant de changement s'opèrent, qu'ils soient physiques, physiologiques, psychologiques mais aussi énergétiques. On le sait, l'ado est un bouillonnement d'hormones et d'énergies complexes... Souvent quand on entend parler de manifestations occultes très fortes (esprit frappeurs etc), il y a un ado dans les parages et c'est pas anodin. Ces manifestations se "nourrissent" de l'énergie débordante de ces ados. A cet age donc il est assez facile d'avoir des expériences de décorporation, de transe etc. C'est même sans doute l'age où il est le plus facile de le faire, mais aussi le plus dangereux pour les raisons que j'ai expliqué plus haut.

Je pense que c'est ce que tu as expérimenté. Tu dis aussi que la peur t'a pris, appuyée par tes croyances catholiques de l'époque. Cela à été un évènement traumatisant, même si ça ne t'apparait pas comme cela aujourd'hui, c'est pourtant le cas. Ton surmoi (norme sociale, familliale, religieuse) à joué son rôle et ton inconscient a associé dans ses archives cette expérience à la peur, au danger etc. Anjourd'hui, il te sera donc plus difficile de reproduire l'expérience, car a chaque fois que tu feras la tentative, ton inconscient tirera la sonnette d'alarme...

Pourtant ce n'est pas impossible. Par contre, pas de solution miracle^^...
La pratique, la méditation d'abord, et après un travail sur ton inconscient, ce qui sera le plus dur finalement... Je t'invite à lire l'article sur l'autosuggestion magique, si tu as d'autres questions n'hésites pas!

Quand à l'interprétation freudienne, il y en a plusieurs, selon le déroulement du rêve mais pour les plus communes, un rêve d'envol est en effet une volonté inconsciente d'échapper aux responsabilités, à la réalité de son quotidien, aux soucis actuels etc. Les rêves de chutes, sont eux plutôt liés à une impression de perte de contrôle sur sa vie, c'est l'expression d'une angoisse....

Voilà j'espère avoir répondu à tes questions, et ne pas t'avoir perdu d'ennui vers le milieu de ce post^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Orpheesinterroge le Jeu 15 Oct - 16:18

Pour l'ennui je n'en ai pas vule moindre grain de poussière !

En fait je sais au fond de moi pourquoi je n'arrive pas à refaire l'expérience (je sais beaucoup de choses au fond de moi mais de là à m'en servir intelligemment c'est une autre affaire ! ).
Dans mes talents il me faut quelques secondes à peine pour savoir qui est en face de moi. Quelques fois j'aimerais bien me tromper mais c'est rare (à vrai dire je ne suis pas sûr de faire des erreurs sur ce point), l'erreur vient après, quand on cherche à se raisonner pour changer sa propre perception naturelle à des fins de confort.
Pour ce qui est des OBE je sais qu'il y a deux moi , celui qui, devenu adulte mais toujours curieux voudrait en savoir plus et croit être capable de l'assumer et l'autre qui, parce qu'il est également adulte, sait parfaitement qu'il est capable de tout s'inventer, n'a pas le courage d'en faire une démarche complête et , surtout, à compris que tout était faux et vrai à la fois mais que notre état nous impose d'être partiellement aveugle.
Je sais donc qu'il m'est possible de sortir de mon corps mais que cette sortie ne me donneraprobablement pas d'information forcément gérable: c'est un gadget mais j'aimerais le vivre à petite dose pour l'observer.

Pour ce qui est du rêve de voler ( dans le sairs bien sûr) je dois dire que pour moi cela a toujours été l'équivalent de liberté. J'y vois donc l'échappatoire mais pas seulement: mon moi profond, mon choix d'être un cancre libre, d'être un idiot sage... je suis Orphée et suis né avant que d'être !

Orpheesinterroge
Nouveau sur devil angels
Nouveau sur devil angels

Masculin Poissons Rat
Messages : 16
Date de naissance : 19/03/1960
Date d'inscription : 14/10/2009
Age : 57

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Dim 1 Nov - 12:51

C'est un véritable débat que tu lances là Orphée... La question sera toujours celle du possible. Rattrapés inlassablement par notre condition humaine, aveugle au pays des sots, et par notre société où la consommation de masse stérile et incipde est devenu d'avantage une religion qu'un comportement conscient, nous devons toujours faire le choix (à grand renfort d'effort) de croire. Il est finalement plus facile d'être septique que d'ouvrir son esprit à des concepts spirituels. Tout nous pousse, dès lors que nous quittons l'état de toute puissance innocente de l'enfance, à rationnaliser et à respecter seulement le quantifiable. Aujourd'hui les gens crois en la télévision écran plat, en la voiture de sport, en l'économie de marché... "Beati pauperes spiritu" comme dit la bible (même si oui je détourne là la phrase de son sens premier^^)! Alors s'il faut être taxé d'être un enfant attardé, ou comme tu le dis très poétiquement, d'être un cancre libre, un idiot sage, lorsque l'on fait le choix de croire que rien n'est trop beau ni impossible pour notre esprit, je suis ce ceux là. Je choisi chaque jour que je fais (puisque je suis dieu!) de croire mais pas seulement, de savoir que tout est vrai, que rien n'est faux, et que "possible" est mon deuxième prénom... Je ne sais pas si c'est du courage, de l'inconscience ou de l'acharnement qu'il me faut pour faire de cette hypothèse ma vérité mais c'est le seul choix qui me rend vraiment libre d'être, d'être un être libre... C'est une lutte aussi, permanante, contre le conditionnement que je subis depuis toujours, celui des temps actuels, de la société, de mon inconscient rationnel, une lutte acharnée de moi contre moi, avant d'être de moi contre les autres. La plus dure aussi, car je suis aussi encline à avoir les pieds bien encré sur terre, je ne veux pas être crédule. Il m'a fallu trouver des compromis, entre ce que je sais, ce que je voudrais savoir et ce que je crois savoir. Quête d'une vie, de plusieures vies même... Mais à coeur vaillant rien d'impossible!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par wiccan le Lun 9 Nov - 3:55

J'ai deja fait l'experience de voyage astral même plusieurs fois, mais ce que j'arrive toujours pas à comprendre, on le decrit pas complètement, on voit les aura mais pourquoi l'être humain ne le dit pas souvent et je me controlait pas je suivais où le fil d argent m'emmenait
merci d'avance pour les expliquations
avatar
wiccan
Je participe
Je participe

Masculin Gémeaux Coq
Messages : 46
Date de naissance : 01/06/1993
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 24
Commentaires : la magie devrais faire le bien pas le mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Lun 9 Nov - 6:44

Alors alors mon petit Wiccan, je vais faire la maman un peu, mais s'il te plait sers toi de la ponctuation, parce que j'avoue que là, ben j'ai pas tout compris!
J'ai compris que tu voulais des explications, que je serais ravie de te donner, mais sur quoi? Sur le fait que les gens témoignent peu du voyage astral? C'est parce que peu s'en souviennent à leur réveil, et pour ceux qui s'en souviennent certains ne disent rien pour pas passer pour des idiots au mieux, pour des fous au pire^^...
En effet en état de décorporation astral on peut voir les auras, mais ce n'est pas systématique non plus, ça dépend des gens...
Ensuite, pour ce qui est de ne pas avoir le choix de tes déplacements, et bien ça évoque un voyage astral semi guidé. Mais avant d'aller plus loin dans les explications, je voudrais savoir si tu le fais volontairement ou non, je veux dire est ce que tu "provoques" la décorporation volontairement où est ce que ça se produit sans que tu le veuilles vraiment?Et si j'ai pas bien compris tes questions, ben reformules les moi s'il te plait, et je corrigerais mes réponses...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par wiccan le Mar 10 Nov - 1:54

Volontaire pourquoi.
avatar
wiccan
Je participe
Je participe

Masculin Gémeaux Coq
Messages : 46
Date de naissance : 01/06/1993
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 24
Commentaires : la magie devrais faire le bien pas le mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Mar 10 Nov - 18:43

Parce qu'un voyage astral semi dirigé, c'est en fait comme si "quelqu'un" venait te chercher pour t'emener là où lui le veut, mais ça ne se fait pas en état volontaire, c'est un peu comme une prise d'otage. Normalement, lorsque tu te décorpores volontairement tu es seul maître à bord, c'est toi qui choisis où tu vas et pourquoi tu y vas... Après sans vouloir être alarmiste, tu es très jeune encore et je déconseille fortement la pratique du voyage astral à ton age, justement parce que tu es fort intéressant pour pas mal d'entités (du bas astral principalement) aux vu de tes grandes réserves d'énergies. Sois prudent donc, après fais comme tu le sens...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par wiccan le Mer 11 Nov - 1:48

bein jai vu des formes noires et une personne me suivait mais je sentais qu´il était pur
merci de ton conseil mais j´ai toujours eu l´impression que être malveillant mais qu´il veille sur moi je sais pas mais je me suis toujours senti à part.
avatar
wiccan
Je participe
Je participe

Masculin Gémeaux Coq
Messages : 46
Date de naissance : 01/06/1993
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 24
Commentaires : la magie devrais faire le bien pas le mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Mer 11 Nov - 3:02

Quand on choisi le chemin de la spiritualité c'est toujours parce que l'on est un peu à part, à moins que ça ne soit l'inversse mais le résultat est le même... Je n'ai jamais rencontré un mysthique qui ne se sente pas "différent", voire même cerrément "bizarre" (ce qui est bel est bien mon cas, mais je ne me sens pas juste bizarre, je le suis vraiment^^)


Dernière édition par Angelyne le Ven 4 Déc - 18:58, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par wiccan le Mer 11 Nov - 3:56

T'es pas bizarre. c'est naturel d'avoir des dons mais quels sont tes dons.
avatar
wiccan
Je participe
Je participe

Masculin Gémeaux Coq
Messages : 46
Date de naissance : 01/06/1993
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 24
Commentaires : la magie devrais faire le bien pas le mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Mer 11 Nov - 4:20

Ce ne sont pas mes donc qui me rendent bizarre, je l'aurais été de toute façon, même sans ça^^... Quand aux dons que je possède et bien et bien disons que j'ai quelques capacité tout à fait courante, mais que mon plus grand don est spirituel. Je ne crois pas être née pour "faire" mais belle est bien pour "être"... C'est obscure ce que je dis oui je sais, et c'est un peu fait exprès, j'avoue^^...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par wiccan le Mer 11 Nov - 4:25

Quel magie pratique tu
avatar
wiccan
Je participe
Je participe

Masculin Gémeaux Coq
Messages : 46
Date de naissance : 01/06/1993
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 24
Commentaires : la magie devrais faire le bien pas le mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Invité le Mer 11 Nov - 4:35

J'ai répondu à ton Mp...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par wiccan le Mer 11 Nov - 4:46

J`ai répondu.
avatar
wiccan
Je participe
Je participe

Masculin Gémeaux Coq
Messages : 46
Date de naissance : 01/06/1993
Date d'inscription : 08/11/2009
Age : 24
Commentaires : la magie devrais faire le bien pas le mal

Revenir en haut Aller en bas

Re: *Voyage astral, les premiers pas*

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum