Devil Angel
Connectez vous et accédez à tout notre contenue Smile
Ce forum peut avoir du contenu qui pourrait choquer les personnes non averti.

Phosphénisme et voyance...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Dim 27 Sep - 16:59

Phosphénisme et voyance, technique ancestrale et méconnue…


Il n’est pas nouveau que l’homme cherche à avoir prise sur son avenir… Depuis toujours, des personnes apparaissant comme « initiées » ont guidé les autres dans cette quête du moment à venir. Les chamans, les oracles, les pythies, sont autant de noms donnés aux « voyants »depuis l’antiquité.
Un point commun à leurs pratiques ancestrales semble être la lumière. Pas la lumière comme concept philosophique (quoi que) mais la source de lumière réelle. Qu’elle soit flamme de bougie, de flambeaux, du soleil, de la Lune… Cette pratique, centrée sur l’utilisation d’une source de lumière comme activateur de la voyance porte un nom contemporain, le phosphénisme.
Etymologiquement, le nom vient du grec qui signifie lumière et briller. Le phosphène est aussi un terme scientifique et médical utilisé pour décrire les images lumineuses produites par une compression exercée sur l’œil qui se transmet à la rétine et ainsi le phénomène de persistance rétinienne…
Mais ça n’est pas là le sujet qui nous intéresse ! Alors…

-PHOSPHENE, C’EST QUOI?

Le phosphène est ce halo de lumière que l’on perçoit les yeux fermés après avoir fixé une source de lumière vive. Ce halo lumineux et coloré est le produit de la persistance rétinienne que nous connaissons tous pour l’avoir expérimenté à de nombreuses reprises, lorsque nous sommes éblouis.
Le phosphénisme se base donc sur ce phénomène biologique simple et commun, en développant les conditions d’obtention de se phosphène et l’environnement, qu’il soit concret ou mental. Ainsi une séance de phosphénisme, ou de mixage phosphénique, s’apparente à de la méditation et en rassemble les caractéristiques. Mais je développerais plus loin ces conditions dans une partie pratique…
Des études ont été faites, semblant montrer que la pratique du phosphénisme à des vertus nombreuses sur le cerveau et ses fonctions. On sait que la luminosité est un facteur important dans l’équilibre psychique de l’être humain (plus de dépressions en hivers quand la luminosité est réduite par exemple). Cette pratique aurait donc une incidence sur l’humeur, la mémoire, l’attention, l’esprit d’initiative, la sociabilité mais aussi, et c’est là le sujet, l’intuition (artistique également) et la voyance !

-COMMENT JE PRODUIS UN PHOSPHENE ?

Alors, plusieurs façons de procéder, mais je rappelle un peu de prudence, n’aller pas non plus vous griller les mirettes !
De tout temps, les voyants se sont servis de phosphène, sans les appeler ainsi, pour leur « lectures ».
Nostradamus entre autre, l’utilisait pour provoquer ses visions qui ont donné ses prophéties. Dans les lamaseries tibétaines, les moines se transmettent ces techniques ancestrales et déchiffrent les signes qui apparaissent après une fixation du soleil. Ainsi, quand on parle de boule de cristal, il faut savoir qu’une bougie placée derrière la sphère produit un excellent phosphène et que c’est dans ce phosphène que le voyant peut voir des images apparaitre.
Les moyens les plus naturels, sont le soleil bien sur (attention pas plus de deux secondes !!!), la Lune, et le reflet du soleil sur une étendue d’eau. Oui, les pécheurs font du phosphénisme sans le savoir !
Ensuite, il y a donc la possibilité de le faire avec une flamme de bougie, placée ou non derrière une boule de cristal donc, les flammes d’un feu et enfin la lampe électrique (pas n’importe laquelle, attention aussi !).

-UN PEU DE PRATIQUE :

Le principe est simple, fixer une source de lumière, plus ou moins longtemps en fonction de cette source, puis se mettre dans le noir total et travailler sur le résidu lumineux qui apparait. Il faut être en état de relaxation, de concentration, voire de méditation pour bien faire. Si vous êtes chez vous, calme, encens bien sur, mais aussi métronome (pour les musiciens qui en ont un), musique de relaxation (pour les autres), tout simplement le tic tac d’une horloge ou le silence absolu, en fonction de vous et de vos habitudes méditatives… Bien sur il est nécessaire de pouvoir obtenir un noir total par la suite afin de bien pouvoir discerner le phosphène une fois les yeux fermés, soit en supprimant la source de lumière, soit en se couvrant les yeux de façon opaque…

Exercice 1 : reflet du soleil sur l’eau…


Je rappelle qu’il ne faut jamais fixer le soleil directement plus de 2 secondes au risque de lésions oculaires irréversibles, ça serait balaud tout de même !
-Trouver une étendue d’eau, une bassine peut faire l’affaire !
-Se placer de façon à ce que le soleil se reflète sur l’eau.
-Mettez un chapeau ou autre sur la tête si vous vous n’êtes pas à l’ombre afin d’éviter les rayons directs.
-Fixer le reflet sur l’eau, en état de concentration, de relaxation, vous pouvez aussi balancer la tête de gauche à droite dans un rythme lent et cadencé.
-Au bout de 3 minutes, fermez les yeux et couvrez les d’un masque ou autre.
-Fixer le phosphène ainsi crée. Au début il vous sera difficile de rester concentrer et le regard fixe, vous aurez tendance à vouloir le suivre des yeux, or c’est lui qui suis les mouvements de vos yeux.
Essayez de garder donc un regard fixe et droit, et observez les changements de forme et de couleur de votre phosphène. Ne vous laisser pas parasiter par le flux de vos pensées, vous pouvez vous réciter un mantra ou vous concentrer sur une personne, un problème etc. dont vous voulez avoir la « vision ».
Ca ne marchera peut être pas des les premières fois, mais les voyants verrons vite apparaitre des images, d’abord très fugace et floue, puis de véritables flashs de voyance pure. Testé et approuvé !

Exercice 2 : la lampe, tranquille à la maison…



C’est la méthode la plus pratique à mon sens, pas très onéreuse et efficace. Là aussi attention, pas n’importe quelle lampe, du moins ampoule, oui, je me soucis de la santé de vos yeux, je m’en voudrais sinon !
Il faut donc une ampoule OPALINE BLANCHE, sans écriture dessus, pour ne pas abimer la rétine avec le filament. 75Watts à l’idéal et au maximum. Et bien sur pas d’abat jour…
Le principe est le même qu’avec le reflet dans l’eau, fixer la source de lumière, ici l’ampoule, puis faire noir total, l’idéal étant d’avoir l’interrupteur a porté de main.
-Se placer à environ 1m50 de la lampe.
-Entrez en état de relaxation et de concentration, confortablement installé, et dans le cadre de méditation qui vous convient (encens, musique etc…)
-Fixez l’ampoule, en gardant le regard le plus stable possible, mais bien sur vous pouvez ciller autant que vous le voulez. Vous pouvez également balancer la tête comme dis plus haut. Pareil, mantra ou concentration sur un sujet précis. Vous verrez apparaitre autour de l’ampoule (au bout d’une 20aine de secondes) un halo bleu pale qui deviendra rose puis parfois vert… On appelle ce halo le co-phosphène, qui se termine par du gris au bout des 3mn de fixation.
-Fixer l’ampoule 3mn donc, puis éteignez et couvrez vous les yeux.
-Une fois dans le noir total, vous verrez alors une tache lumineuse en négatif, aux couleurs et formes changeantes. Vous pouvez continuez à balancer la tête, à réciter votre mantra etc…
D’abord vous devriez voir un phosphène jaune entouré de rouge, (après entrainement plutôt du vert entouré de rouge), puis du rouge seul, puis du bleu pour finir sur du gris, la lueur diffuse. Au début cela devrait s’arrêter là, pour ceux qui pratiqueront un peu et qui ont des prédispositions, c’est à ce moment là que les flashs de voyance pure peuvent émerger.

-ET SI JE NE SUIS PAS VOYANT ?

Et bien pas besoin d’être voyant pour pratiquer ! Bien sur si le but est d’avoir et de travailler la voyance pure (sans support comme des cartes etc.), il faut avoir des prédispositions à la base. Mais si vous n’en avez pas, le phosphénisme reste une très bonne technique de concentration, de relaxation et de méditation. Il est accessible à tous, pour peu que vous en ayez envie et que vous suiviez les recommandations de bases pour vos yeux. En dehors du travail sur la voyance, cette technique peut apporter à tous des bienfaits physiologiques et spirituels. Une à deux séances de 10mn par jour par exemple, apporterons calme et sérénité, favoriserons le sommeil (si fait avant le coucher), améliorerons la mémorisation et la concentration. Si vous vous concentrez sur un problème en cours lors des séances, cela vous aidera à vous centrer sur l’obtention de la solution que vous cherchez et j’en passe…
C’est donc une technique simple, à essayer, elle ne conviendra pas à tout le monde, mais elle peut apporter une solution alternative à ceux que la méditation classique rebute…

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Dim 27 Sep - 17:52

C'est une trés bonne découverte, je ne connaissais pas du tout, même pas le terme!
Il faut que je teste comme méthode de méditation ^^
Merci Angie!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Dim 27 Sep - 18:16

Et bien j'en suis ravie! J'avoue c'était un peu le but, faire découvrir... Si tu essaies, tiens moi au courant des résultats^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Flam696 le Mar 23 Fév - 0:35

Angie a écrit:Des études ont été faites, semblant montrer que la pratique du phosphénisme à des vertus nombreuses sur le cerveau et ses fonctions.

Excuse moi Angie mais c'est plutôt l'inverse. Wink En médecine, cela explique de nombreuses psychoses très avançées et souvent incurables à long terme.

J'ai pratiqué le phosphénisme dès mes 14 ans et je regrette pas d'avoir arréter. Il fait partie des pratiques dangereuses (comme l'écriture automatique dans un cas différent).

Surtout, ne pratiquer pas toutes les bétises que vous trouvez dans les livres ésotériques souvent dénouées de toutes formes de sagesse et de conscience véritable. je l'ai déjà dit plus d'une fois au sujet de la magie noire.
Aujourd'hui, je parlerais du phosphénisme :

Un phosphène est un phénomène interne à l'oeil qui se traduit par la sensation de voir une lumière ou par l'apparition de tâches dans le champ visuel. Les phosphènes peuvent être causés par une stimulation mécanique, électrique, ou magnétique de la rétine ou du cortex visuel mais aussi par une destruction de cellules dans le système visuel.

C'est un phénomène optique dû à la persistance rétinienne. Lorsque ce phénomène bien connu aveugle momentanément, on parle d'éblouissement (au volant par exemple).

Ce phénomène survient normalement après fixation d'une source lumineuse ponctuelle, mais peut intervenir lors de troubles psychologiques, comme l'épilepsie ou la migraine ophtalmique, ou suite à la prise d'un psychotrope (médicament ou drogue de type hallucinogène).

Les phosphènes peuvent être un signe précurseur d'un décollement de rétine.

Maintenant, je ne dis pas que le phosphénisme n'est pas une réalité ésotérique, je dis qu'elle ne mérite pas que l'on s'y attarde en raisons de ses nombreux dangers. Mieux vaut opter pour d'autres moyens de voyance.

En médecine psychiatrique (dont j'ai pratiqué 5 ans et a partager avec des patients de nombreuses expériences), le phosphénisme fait partie des hallucinations dites psychosensorielles. Il fait partie des hallucinations dites "élémentaires" soit "simples" (avec les acouphènes).

Leur origine peuvent venir d'ordre "drogues hallucinogènes" ou d'ordre physiologique (problème organique). Par exemple, en "pathologie neurologique lésionnelle" ce sont des lésions (vasculaires ou tumorales) des zones cérébrales régulant la veille et le sommeil.
Les phosphènes peuvent aussi surgir dans le cas des encéphalopathies liées à un sevrage (alcool, benzodiazépines, barbituriques) ou à une intoxication (anticholinergiques, dopaminergiques).

Pour autant, le phosphénisme peut-être une pratique mystique avérée et efficace.

Je tenais juste à mettre en garde sur cette pratique.
Libre à chacun de suivre son chemin avec un maximum de connaissance sur le sujet.
avatar
Flam696
Devil Actif Niveau 2
Devil Actif Niveau 2

Masculin Taureau Tigre
Messages : 281
Date de naissance : 16/05/1974
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 43
Localisation : Plaisir (Yvelines)
Commentaires : Merci de votre visite.

http://www.pseudopedia.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Jeu 25 Fév - 18:12

C'est ton expérimentation, la mienne est différente. J'ai commencé encore plus tôt que toi, vers 7-8ans avec ma mère. Mes premiers flashs de voyance pure ont été aidé de cette méthode, ancestrale.
Pour ce qui est du lien entre psychose et hallucination (je travaille aussi avec des psychotiques et j'ai fait une fac de psycho) cela est vrai pour l'hallucination spontanée (qui n'est pas appellé phosphène d'ailleur) et qui n'on rien à voir avec le fait de fixer une source lumineuse (méthode d'ailleur utilisé en psychanalyse fraudienne au cours de séance d'hypnose régressive) et bien que la persistance rétinienne rentre en jeu, le seul danger pour les yeux est une mauvaise utilisation des sources lumineuses ce que je précise. Le phosphène spontané seul est un signe de lésion de la rétine.
Pour le reste de ta réponse peut être aurais tu pu préciser tes sources, qui sont Wikipédia...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Flam696 le Ven 26 Fév - 3:21

Angie dit :
- C'est ton expérimentation, la mienne est différente.

Non, je veux dire, ce que j'ai écrit est un rapport médical ! Je ne l'ai pas inventer. Le Phosphénisme est une pratique avérée et symptomatique dans la majorité des cas de problèmes psychiques ou organiques. Cela n'a rien a voir avec mon expérimentation. Je me devais d'alerter tout bon chercheur spirituel sur la dangerosité de cette pratique qui, contrairement à ce qu'on pourrait croire, n'éléve pas souvent l'âme mais révéle au contraire des pathologies parfois très graves.

Tu sembles critiquer mon expérimentation dans la forme affirmative de ta phrase ("c'est TON expérimentation, PAS la MIENNE") suivi de l'indication "J'ai commencé encore PLUS TOT QUE TOI".
Pourtant mon message n'était rien d'autre que le suivant :
"...le phosphénisme peut-être une pratique mystique avérée et efficace. (...) Je tenais juste à mettre en garde sur cette pratique. Libre à chacun de suivre son chemin avec un maximum de connaissance sur le sujet."

Par ailleurs Angie, je ne doute pas de tes connaissances. A cela près qu'une belle âme saura distinguer la différence entre "la connaissance acquise" et la CONSCIENCE, qui ne joue clairement pas sur le même tableau de réceptivité et de perceptions réelle de la REALITE (justement).

Il est dommage que, par orgueil plus que par ignorance, tu fasses l'erreur d'affirmer qu'au sujet de la persistance rétinienne "le seul danger pour les yeux est une mauvaise utilisation des sources lumineuses" car tu t'insurges d'un savoir médical que je viens d'exposer plus haut et qui explique le contraire de façon tout à fait vérifié et incontestable.

Il est encore dommage que tu appuies tes propos avec une désinvolture presqu' innocente en affirmant dans un savoir prétentieux "peut être aurais tu pu préciser tes sources, qui sont Wikipédia...".
Mes sources ne sont pas wikipédia. Et si j'ai choisi de ne pas les mentionner, c'est parce que n'importe quel médecin pourra confirmer ces informations médicales (de plusieurs sources médicales différentes).

Je m'interroge sur ton attitude. Pourquoi vouloir à ce point vouloir avoir raison sur tout et en tout ? N'est-ce pas là la première manière de désapprendre ?


Quoiqu'il en soit, je te fais seulement remarquer ce que je lis aussi dans ton message. La critique ne me sert pas ici à dévaloriser mais, au contraire, à mettre en lumière ce qui peut être élever.
Aussi, toutes les réactions et connaissance sur le phosphénisme des uns et des autres qui pourront compléter cet échange sont les bienvenues, ainsi que nos prochaines conversations.
avatar
Flam696
Devil Actif Niveau 2
Devil Actif Niveau 2

Masculin Taureau Tigre
Messages : 281
Date de naissance : 16/05/1974
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 43
Localisation : Plaisir (Yvelines)
Commentaires : Merci de votre visite.

http://www.pseudopedia.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Ven 26 Fév - 3:27


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Flam696 le Ven 26 Fév - 3:36

Mes sources n'étaient pas wikipédia mais force est de reconnaitre pour que cette partie, on la retrouve sur wikipédia.

Tu as mis cela juste pour dire de façon stérile que tu avais raison où pour faire avançer ce chapitre sur le phosphénisme ? Et en quoi ?
avatar
Flam696
Devil Actif Niveau 2
Devil Actif Niveau 2

Masculin Taureau Tigre
Messages : 281
Date de naissance : 16/05/1974
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 43
Localisation : Plaisir (Yvelines)
Commentaires : Merci de votre visite.

http://www.pseudopedia.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Ven 26 Fév - 18:11

Simplement pour montrer de façon stérile que j'avais raison...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Flam696 le Ven 26 Fév - 23:38

Tu ne t'ais pas trompé plus exactement. On retrouve bien quelques lignes de mon texte dans wikipédia.

Je profite de ta richesse d'âme, comment vis-tu ta voyance, est-ce toujours facile à vivre ou est-ce que, comme moi, elle est parfois très difficilement supportable ? (assez rare mais cela arrive quand même...).

Smile
avatar
Flam696
Devil Actif Niveau 2
Devil Actif Niveau 2

Masculin Taureau Tigre
Messages : 281
Date de naissance : 16/05/1974
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 43
Localisation : Plaisir (Yvelines)
Commentaires : Merci de votre visite.

http://www.pseudopedia.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Sam 27 Fév - 3:46

Elle ne m'est jamais difficilement supportable, parce que j'ai appris à vivre avec comme faisant partie de moi au même titre que la couleur de mes yeux... Mais je comprend que ça puisse être pesant. Les seuls cas où parfois celà peut m'ennuyer c'est quand je sais d'instinct quelque chose qu'un proche aurait préféré me cacher, je me sens alors un peu intrusive et je n'aime pas ça. Mais mes proches le savent et en prennent leur parti au final, disant que c'est assez commode de ne pas a avoir à verbaliser des choses difficiles, puisque je le sais déjà.
Avec les années, j'arrive à une maîtrise relative qui me permet de "bloquer" les informations que je ne veux pas avoir ou au contraire "d'aller chercher" celle que je veux. Même si la plupart du temps je laisse venir les choses à moi partant du principe que je sais ce que je dois savoir, même si je n'en connais pas la raison...
Qu'est ce qu'il t'est difficile à supporter?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Flam696 le Sam 27 Fév - 12:30

Oui, je vois. Contrairement à moi, tu sais "bloquer" certaines perceptions "à moitié" si j'ose dire. Moi c'est tout où rien.

Ce qu'il m'est difficile à supporter, c'est lorsque ces visions me concernent directement. En particulier, lorsqu'elle touche la corde la plus sensible de mon âme : l'amour (plus exactement mon attachement à tout un tas de petites choses...plus ou moins liées aux relation homme/femme...lol)

Pour me faire comprendre, je vais te livrer une histoire de mon passé (et indirectement au forum, mon expérience pouvant aider un jour d'autres personne...)
Je crois qu'il n'y a rien de mieux que de te confier ici un texte (j'ai toujours écrit ma vie depuis mes 14 ans !) qui date de mes 16 ans justement.
Jamais une autre personne que la personne "cible" n'a eu connaissance de ce texte qui fait partie de mes secrets de vie précieusement cachés et conservés. J'éprouve donc beaucoup d'émotions à le confier au forum. Ce texte n'a rien d'extraordinaire, c'est juste l'importance qu'il représente pour moi, dans ma vie. Pour d'autres raisons intuitives, je fais le choix de ne pas te le communiquer en privée par MP. Chacun pourra réagir dessus.

Voici le texte à l'état brute (j'avais 16 ans donc) :

"Un jour, ma frustration (de solitude) dépassa les limites de ma patience.

C'était dans une période de ma vie où j'étais choqué de mes capacités paranormales que j'utilisais à mauvais excient et qui se retournaient contre moi par la loi du "boomrang" avec des agressions "invissibles" (attaques astrales, etc); seul un voyant ou un sage peut comprendre ça ! Pas la science ni la médecine qui sont bien éloignées de la vérité !

C'est dans ce contexte insupportable que j'ai "exigé" de la vie qu'elle me donne la force de vivre en me révélant la vérité sur la femme de ma vie. Mon deséspoir était sans fond. J'ai crû que la vie m'avait abandonné et que mon appel se perdrait dans l'espace infini.

Et un miracle survînt : une image trés clair surgît dans mon esprit : sur un fond noir, je vis une jeune femme blonde aux yeux verts. Elle semblait regarder dans le "vide" et non vers moi, comme si elle ne me voyait pas.
Pourtant, ce FLASH psychique comprenait une charge émotionnelle trés forte. Ces émotions me confirmaient que cette jeune femme était, ni plus ni moins, que ma miraculeuse "âme-soeur". Elle m'attendait et elle me désirait aussi fortement que moi. Puis soudain tout devînt noir. Le flash disparût !

Je n'en croyais pas mon esprit ! D'ou me venait cette image ? Je ne dormais pas, j'étais bien éveillé, assis sur mon lit en état de disponibilité mentale. Je n'osais pas y croire. Etais-je en train de m'inventer cette femme ?

NON ! Car j'avais formulé cette aide du ciel. Je ne voulais pas me voiler la face. Je voulais simplement savoir afin que ma vie prenne un sens véritable. Sans quoi elle ne valait pas la peine d'être vécue, aprés tout, pensais-je.

Je suis resté un instant contemplatif de toutes les émotions qui passérent à travers moi.

Je réalisais que ce flash n'était pas le fruit de mon imagination. C'est alors que je me suis trouvé dans une colére difficilement descriptible. Comment l'Invissible pouvait me faire un cadeau si empoisonné ! J'étais fou de rage ! Ce n'était qu'une vision sans indications précises. Pas de nom/prénom. Pas d'adresse. RIEN qu'une image remarquablement nette !

J'exigeais immédiatement de l'Invissible plus de précisions sans quoi j'aurais rendu ce monde responsable de ma mort. J'exigeais SANS CONDITIONS ! Immédiatement !

Un second flash réapparût ! Je fus surpris car je pensais pas que ça se passerait si rapidement mais je restais attentif à cette nouvelle vision. Elle ressemblait point pour point à la précédente mais avec de nouvelles informations émotionnelles et avec le prénom GABRIELLE écrit en lettres dorées sous le visage. Gabrielle semblait porté un pull-over rouge qu'elle affectionnait particuliérement.

La nouvelle charge émotionnelle m'informait qu'elle n'était pas encore prête pour moi. Et pour cause, elle serait née en 1980 et que nous nous rencontrions lorsque j'aurais atteint mes 28 ans et qu'elle aurait seulement 23 ans. --- année du flash : 1990 ---

Les mots sont trop faibles pour décrire le choc et la tension que je vivais ce jour là.

Etais-je FOU ?
Je le crû un instant !
Comment celà pouvait-il arrivé ? Seul la folie d'une vie malheureuse et perturbée pouvait conduire un jeune homme à un pareil délire.

Mais cette vision résonnait si fortement comme quelque chose d'extérieure à moi que je me refusais d'admettre que j'étais fou. Aprés tant d'autres visions que j'avais eu dans ma vie préalablement et qui s'étaient confirmées, pourquoi cette vision-ci serait-elle fausse pensais-je ? Parce que c'était trop beau pour être vrai ! Tout simplement.

Que dis-je, c'était trop cruelle pour être vrai ! Je n'avais que 16 ans. Ce jour-ci Gabrielle n'avait que 10 ans. Et il me fallait attendre 12 ans pour la rencontrer ! Trop dur ! INSUPPORTABLE VERDICT ! ça ne pouvait pas être vrai ! Je savais que je ne tiendrais JAMAIS assez longtemps pour elle, moi qui me masturbait déjà plusieurs fois par jour... (---désolé pour ce passage authentique---)

Cette vision me rongea l'esprit les 2 années qui suivîrent. Dés 1990, je décidais d'arréter définitivement de m'interresser à la magie noire, l'occultisme et autres phénoménes parapsychiques. Cette vision fût ma plus insupportable vision. (---...de toute ma vie...que dis-je...lol---)

Mon esprit avait reçu sa plus grande claque. J'avais trop souffert. A défault de me suicider, je décidais d'oublier toutes mes expériences parapsychiques et je décidais de ne plus m'interresser aux pouvoirs paranormaux. Ce monde-là était trop dangereux pour mon âme hypersensible et mon manque de self control. (---à l'époque---)

Je décidais de faire un trait définitif sur ce passé en me consacrant exclusivement à faire le bien et à rechercher les hautes sphéres de la sagesse spirituelle. (---bonne résolution---lol)

Je ne parvenais pas à supporter l'idée qu'il me faudrait attendre 12 ans pour être heureux. Je plaça en moi le souvenir de Gabrielle dans les entrailles de mon âme et je recouvrais le tout d'une grande quantité de "terre" jusqu'a ce que plus rien n'en ressorte.

Pour moi, c'était en quelque sorte mon propre enterrement.

Plus jamais je ne voulais savoir de vérités aussi insuportables. Je décidais que Gabrielle n'était qu'un mirage de ma détresse. Une vérité que je découvrirais dans un au-delà. Mais pas sur terre...

Par conséquent, je pris un nouveau départ dans ma vie. Je profiterais du moment présent. Je coucherais avec toutes celles qui s'offriraient à moi. Mais ma détresse continua..."

-----Fin de l'extrait de cette confidence----
...qui illustre bien ma réponse à ta question.

Pour infos, j'ai rencontré cette fille 12 ans après comme "convenue" : Carole, elle avait 2 enfants et un mari. Nous avons eu une histoire extra-conjugale extrémement périlleuse (lol) qui nous a permis de "faire le point" chacun. Nos chemins de vies avaient des engagements trop différents et incompatibles. Surtout, elle renonça et abdiqua totalement à toute aspiration spirituelle sinçère : véritable quête spirituelle (et non pas aux "loisirs" de la parapsychologie).
Ce "blocage" de sa part me révolta sérieusement. Mais aimer c'est accepter la liberté de tous et je m'y résigna, par nécessité. Un mois m'aura suffit pour bien comprendre l'initiation que la vie aura souhaité m'apprendre ;-) A savoir, que RIEN N'EST DEFINITIVEMENT ECRIT. Et cela est beau et merveilleux. Tout les possibles existent dans la vie, à tout moment.
Nous avons définitivement coupé les "ponts" entre nous. Et il n'est pas question pour moi de revenir en arrière sur cette histoire où cet ancien chemin.

Voilà, en résumé, le genre de visions qui me cassent les cou*lles...lol
Heureusement que celle de ce type là ont été très rare dans ma vie.

Wink

Et toi, tu as connu pareil "péripéties médiumniques" qui t'ont profondément bouleversée un jour...durant des jours...des semaines...des mois...des années...?
avatar
Flam696
Devil Actif Niveau 2
Devil Actif Niveau 2

Masculin Taureau Tigre
Messages : 281
Date de naissance : 16/05/1974
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 43
Localisation : Plaisir (Yvelines)
Commentaires : Merci de votre visite.

http://www.pseudopedia.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Sam 27 Fév - 21:17

Pas vraiment... Je n'ai pour ainsi dire jamais rien "vu" me concernant directement. Mes dons sont principalement tournés vers l'autre, par choix. Lorsque je sais quelque chose me concernant directement, ça se manifeste plutôt sous la forme d'une profonde conviction, une certitude sans nuance. La seule chose que j'ai pu voir s'apparentant à cela est un de mes ex avec une autre, pas très agréable mais pas traumatisant. J'ai beaucoup de recul sur les choses et ne me laisse pas facilement ébranler. Une forme de détachement qui n'a rien à voir avec une quelconque sagessse, plutôt un mécanisme de défence fort efficace qui me protège puisque je serais (de moins en moins toutefois) du genre hypersensible...
Je n'ai jamais pensé à demander qu'on m'envoie un flash sur quelque chose de précis en fait, je suis assez passive en quelque sorte face à ça. Si je cherche à savoir quelque chose je le sais, je le sens, mais les flashs sont seulement spontannés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Flam696 le Sam 27 Fév - 23:19

[Je m'excuse de mes messages souvent longs. J'essaie de faire court pourtant ! lol]

Je comprends Angie. Ton expérience est interressante.

Notamment celle avec ton ex avec une autre...que tu reconnais traumatisante. Moi, c'est le cas aussi quand j'ai des flash sur...mes futurs partenaires de vie en couple fiable, c'est à dire, celles avec qui je vais vraiment faire un bon bout de chemin ensemble. C'est traumatisant car, souvent, j'y vois le rôle que je devrais avoir et aussi ce que l'autre va m'apprendre.

Je prendrais une image que j'ai déjà raconté à une amie il n'y pas si longtemps pour m'expliquer et pour ne pas entrer dans l'indécence ou d'autres critères que ce forum n'accepterait pas :

Disons que je suis (nous sommes) comme une écluse.

Energétiquement, j'ai une identité particulière qui a besoin d'échange physique pour s'épanouir. Mais la nature de ces échanges sont extrémement variées, personnel, beau, pas beau, bien, pas bien...bref, les critères du "faut-il", "est-ce convenable", etc sont largués !
En effet, une vraie réalisation intérieure outrepasse la morale "populaire" au profit du partage complice et épanouissant et complémentaire entre celui/celle qui choisit de partager sa vie avec nous.
Nous, les hommes et les femmes, sommes à la fois tous semblables et très différents.

Ainsi va l'exemple de mon écluse...

...de l'amitié à l'amour, nous échangeons des énergies positives et "négatives" avec les contacts que nous établissons.

Ces échanges sont multiples et sont généralement plus intenses dans une relation de couple.
Souvent, ces énergies lient émotions, sentiments, et spiritualité avec nos corps sous d'innombrables formes propre à la singularité de chaque partenaire.
Il y a des "trajectoires particulières", des histoires et des vécues différents qui sont autant de richesses que de chaînes qui entravent ou qui facilitent notre épanouissement spirituelle jusqu'à l'Eveil, en couple.

Parfois, le niveau énergétique entre 2 écluses (personnes) peuvent être incroyablement différent et provoquer d'énormes courants énergétiques. Ces courants bouleversent toujours les deux personnes (écluses) car la mise en équilibre est à ce prix.
La "graduation de cette différence" n'est souvent pas necessairement élevée pour permettre à 2 personnes de se rencontrer et de s'apporter mutuellement une aide spirituelle.
Cependant, il arrive des cas nettement moins fréquent où cette différence est justement fondamentale pour créer des "chocs énergétiques" qui vont "casser des barrages" ou des "noeuds" dans l'évolution d'une personne. Surtout lorsque ceux-ci font intervenir des relations charnelles/sexuelles indispensables à l'évolution des personnes impliquées (ce qui n'est nullement une règle pour la majorité).

Paradoxalement, il y a des situations où cette différence était la seule étape nécessaire qui manquait pour permettre l'ouverture d'une véritable conscience spirituelle.
Ainsi, chez la personne la "plus sage", elle permet de révéler en pleine lumière ses ombres et de les métamorphoser dans l'action de l'accomplissement avec la personne la "moins sage". Et réciproquement, la personne la "moins sage" se voit "élevée" dans dans ses actions "non sage" au contact de la personne la "plus sage".
"Plus sage" et "moins sage" ne signifie d'ailleurs rien d'autres que ces états de vie différents mais complémentaires. L'amour se répand sans distinction.
J'ajouterais aussi que cela peut ne pas concerner uniquement un couple mais aussi un trio ou un groupe !

Dans mon cas personnel, j'ai ces visions sur ma vie car justement, mon developpement spirituelle a besoin de ces "gros décalages". Et que les personnes "compatibles" ne courent pas les rues ! La réciproque est vrai aussi.
Et il faut une vraie SOIF d'évolution et SOIF d'apprendre et de découverte pour pouvoir accepter de telle union.
(...mais je suis souvent le seul témoin à voir cela...ce qui n'est pas grave en soi...voir "indispensable", au départ, sinon il n'y aurait pas ces chocs, AVANT, PENDANT et...après...).

Pour conclure, j'aimerais préciser que ce chemin de rencontre "extrême" n'est pas obligatoire à la réalisation spirituelle, de l'Eveil et du bonheur. Seul la vie décide.
Et c'est cette concrétisation qui confirme qu'elle était nécessaire.

Alors quand je vois mes flash dans le marasme des "possibles" et que je les confronte malgré moi, à l'ici et maintenant, il y a de quoi péter un câble...

...la seule issue pour que mes pensées trouvent la paix, c'est un détachement extraordinaire avec justement ce qui fait le plus écho en moi...
...bref...c'est un travail assez "terrible" de non-attachement qui, forçément, vous transporte vers l'Eveil...à travers une "mutilation" de l'égo qui souffre...

Je ne connais rien de plus diffcile dans la vie.

-----------------------
En ce qui te concerne, tu ne vis pas ces tribulations de l'âme car il semble que ton être n'a pas autant besoin d'expériences sexuelles que moi. Hors c'est le charnel qui provoque ces "tensions", pour ne pas dire "sur-tensions". Mais à chacun ses aspirations.
Quoique, clairement, et je n'en dirais jamais plus ici, mes "flash" me disent aussi que tu n'as pas abandonné ton corps. Il eût été dommage, n'est-ce pas ? Razz
Manque plus que "l'ingrédient de base" qui est déjà tout trouvé... Wink
avatar
Flam696
Devil Actif Niveau 2
Devil Actif Niveau 2

Masculin Taureau Tigre
Messages : 281
Date de naissance : 16/05/1974
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 43
Localisation : Plaisir (Yvelines)
Commentaires : Merci de votre visite.

http://www.pseudopedia.eu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Invité le Dim 28 Fév - 0:23

Je suis désolée mais je vais te demander de reprendre si tu veux bien, je n'ai pas tout bien compris...

Et juste pour précision, ce flash ne m'a pas traumatisé, mais ma phrase est somme toute mal tournée, ce ne fut pas trés agréable certe, mais pas traumatisant puisque je savais déjà^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Phosphénisme et voyance...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum